Alexa, l'assistant d'Amazon, arrive sur iOS

WEB Utile et polyvalent, il pourrait faire de l'ombre à l'assistant d'Apple...

P.B.

— 

L'assistant Alexa d'Amazon est désormais disponible sur iOS.

L'assistant Alexa d'Amazon est désormais disponible sur iOS. — AMAZON

Siri a de la concurrence. Jeudi, Amazon a lancé son assistant Alexa sur iOS, en l’intégrant à son app de shopping. Et après le succès de son enceinte Echo, vendue à plusieurs millions d’exemplaires (entre cinq et neuf millions en deux sans, selon les estimations), Amazon a de sérieux atouts, notamment du côté de la maison connectée.

Avec Alexa, on peut :

  • Faire du shopping, par contrôle vocal.
  • Ecouter de la musique et des livres audio.
  • Poser une question factuelle.
  • Obtenir les dernières infos, ainsi que la météo et l’état du trafic.
  • Contrôler de nombreux appareils et services.

L’enceinte Echo lancée cette année en France ?

C’est sur ce front des services qu’Alexa enterre Google et Apple. Amazon, qui a ouvert sa plateforme à de nombreux partenaires, affirme qu’Alexa est capable d’effectuer plus de 10.000 « skills » (tâches). Contrôler les appareils de sa maison connectée (thermostat, ampoules, aspirateur), planifier un voyage, commander un Uber ou une pizza, consulter ses comptes bancaires ou le cours de ses actions, lire une histoire… tout se fait par la voix.

Certes, pour l’utiliser, il faut pour le moment ouvrir l’app Amazon et Alexa ne parle qu’anglais et allemand. Mais après le lancement de la borne Echo outre-Rhin fin 2016, la France y aura sans doute droit cette année. Il faudra quand même attendre encore un peu avant de pouvoir s’exclamer, en cas d’urgence absolue : « Alexa, livre-moi du papier toilette par drone, STP ».

Mots-clés :