Oculus Rift: La sortie du casque de réalité virtuelle annoncée pour début 2016

HIGH-TECH Le grand public va devoir attendre le premier trimestre 2016 pour découvrir la version finale du casque de réalité virtuelle très attendu...

20 Minutes avec AFP

— 

La dernière version du casque Oculus Rift, présentée le 6 mai 2015

La dernière version du casque Oculus Rift, présentée le 6 mai 2015 — Oculus

Il va falloir s’armer de patience, et un peu plus que prévu. Mais au moins, il y a une date. Après des années de développement, la société américaine Oculus, rachetée l'an dernier par le réseau social Facebook, commencera à commercialiser son casque de réalité virtuelle Oculus Rift début 2016, a-t-elle annoncé mercredi

Des usages assis et debout, plus d'ergonomie

«Nous sommes incroyablement heureux d'annoncer qu'Oculus Rift sera expédié à des consommateurs au premier trimestre 2016», a annoncé l'entreprise dans un communiqué, précisant que les pré-commandes seraient ouvertes dès cette année.

A lire: E3/Réalité virtuelle: Oculus vs Sony, la bataille des sensations fortes

Le casque reprendra les avancées en termes d'immersion et de confort du dernier prototype en date, Crescent Bay, «avec un système de traçage amélioré permettant à la fois des usages assis et debout, ainsi qu'un design industriel raffiné et plus d'ergonomie», selon Oculus.

La société promet des détails techniques supplémentaires dans les prochaines semaines, mais assure d'ores et déjà qu'il y aura tout un écosystème autour du casque et «des contenus convaincants».

Des cours virtuels, des consultations médicales à distances...

Oculus n'avait jusqu'ici jamais fixé de date de commercialisation pour son produit-phare.

Facebook a payé environ 2 milliards de dollars pour Oculus l'an dernier, son patron Mark Zuckerberg évoquant un «pari» sur l'avenir.

Au-delà des applications semblant naturelles, pour les jeux vidéo ou le cinéma, Facebook affiche de grandes ambitions pour Oculus dont il espère faire une plateforme de communication permettant par exemple d'assister à des cours virtuels, de consulter un médecin à distance ou de faire des achats dans un magasin virtuel.