20 Minutes : Actualités et infos en direct
made in FranceCinq spots remarquables pour faire du tourisme industriel en France

Tourisme industriel : Cinq spots remarquables pour découvrir des savoir-faire en France

made in FranceTextile, agroalimentaire, industrie… De nombreuses usines valorisent leur production en ouvrant leurs portes au public
Visite de la cale de construction des Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire.
Visite de la cale de construction des Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire. - L'Humiere/ Saint-Nazaire Renversante / Saint-Nazaire Renversante
C.F. avec F.B.

C.F. avec F.B.

Quand on a terminé toutes ses lectures, rempli 1000 grilles de mots croisés, arpenté tous les chemins de randonnée de la région et visité les musées les plus confidentiels du coin, il est temps d’imaginer d’autres visites pendant les vacances. Le tourisme industriel attire de plus en plus de curieux, avides de découvrir les coulisses de grandes industries françaises comme le fonctionnement d’une usine locale. L’association Entreprise et Découverte annonce 15 millions de visiteurs chaque année sur les 2.000 sites qu’elle recense. On a sélectionné cinq sites industriels qui méritent le détour sont peut-être à proximité de votre lieu de villégiature.

Au plus près des géants des mers en construction

Saint-Nazaire, Loire-Atlantique

Les paquebots géants conçus par les Chantiers de l’Atlantique font la fierté de Saint-Nazaire depuis plus de soixante-dix ans, et, malgré l’intense activité industrielle, il est possible d’observer leur construction de très près. Des visites commentées sont en effet organisées par l’office de tourisme. Une demi-douzaine de créneaux sont proposés chaque jour en été, sur réservation. Les visiteurs découvrent la plupart des étapes, pénètrent dans l’atelier de découpe et entrent même dans la spectaculaire cale d’assemblage surmontée par ses deux immenses portiques. Il n’est pas possible, en revanche, de monter à bord d’un paquebot en construction. La visite, qui n’est pas accessible aux enfants de moins de 7 ans, attire plus de 45.000 personnes chaque année, dont 15 % d’étrangers. Tarifs : de 9,50 à 19 euros les deux heures. Plus de 120 paquebots sont déjà sortis des chantiers navals de Saint-Nazaire, à une cadence de deux par an en moyenne.

La Provence en tube

Manosque, Alpes-de-Haute-Provence

Depuis 2012, le laboratoire de recherche et développement de L’Occitane en Provence est installé à Manosque, au cœur de la région qui réunit les plantes utilisées dans les formulations ayant fait le succès de la marque. Les visiteurs préalablement inscrits en ligne peuvent bénéficier d’une visite guidée d’une heure pour comprendre le processus de fabrication de produits de beauté, crèmes et parfums. Les laboratoires, ateliers de production et de conditionnement des produits sont visibles derrière de grandes baies vitrées. Le guide valorise aussi les végétaux phares des produits, notamment sur leur condition de production comme la lavande et l’hélichryse. Tarif : 6 euros par adulte, gratuit pour les moins de 16 ans.

Visite des ateliers Airbus

Toulouse, Haute-Garonne

Ce sont plus de 20.000 salariés qui s’affairent dans les immenses ateliers Airbus s’étirant sur 700 hectares en périphérie de Toulouse. Le géant de l’aéronautique propose aux passionnés deux parcours d’1h30 pour faire découvrir son savoir-faire unique : une visite guidée en bus avec en point d’orgue la découverte de la chaîne d’assemblage de l'A350 (disponible en anglais et en français) et la possibilité de monter dans un A400 M et une visite destinée aux enfants entre 6 et 12 ans avec un commentaire adapté aux plus jeunes ll est indispensable de réserver la visite au minimum 24h à l’avance et de donner des informations personnelles pour pénétrer dans ce lieu sensible. Tarifs : 16 euros pour un plein tarif et 13 euros pour un tarif réduit.

Les secrets de fabrication des chaussettes

Montceau-les-Mines, Saône-et-Loire

Labellisée Entreprise du Patrimoine vivant, la Manufacture de Bonneterie Perrin est la dernière entreprise familiale française spécialisée dans la fabrication de chaussettes et de collants. Elle ouvre ses portes, sur réservation, aux visiteurs pour leur permettre de découvrir tous les aspects de la fabrication de chaussettes, de la conception graphique à la création, du tricotage à l’appairage et de la finition à l’expédition. Et si la visite réelle n’est pas possible faute de participants (5 minimum) ou lors de la fermeture estivale (jusqu’au 15 août), un casque de réalité virtuelle permet de découvrir l’usine et le travail des ouvriers presque dans les conditions réelles. Attention, les enfants ne moins de 3 ans ne sont pas admis dans les ateliers en raison du bruit des machines. Tarif : 6 euros par adulte, gratuit pour les moins de 12 ans.

Les dessous de l’embouteillage de l’eau minérale

Volvic, Puy-de-Dôme

Rien de plus rafraîchissant comme visite cet été que celle d’une usine d’embouteillage de l’eau minérale Volvic, au cœur de la région des volcans d’Auvergne. Au cours d’un parcours guidé d’1h30, les visiteurs découvrent l’ensemble de la chaîne de production, du forage à la bouteille. Après être passé dans un petit musée où est diffusé un film sur l’histoire de la source depuis sa découverte et quelques panneaux explicatifs, il est possible de pénétrer (sur réservation) dans l’usine d’embouteillage. Mais attention, il y a une seule visite par jour (à 14 heures) et quelques restrictions comme l’âge minimal de 7 ans pour y accéder. Tarif : 3 euros.

Sujets liés