Tour de France 2018: Alaphilippe s'impose en costaud... Après le Mondial, la première victoire française... Revivez l'étape...

CYCLISME Cinq montées au programme, dont une hors-catégorie et trois en première catégorie...

W.P.

— 

Alaphilippe et Van Avarmaet sont dans l'échappée du jour
Alaphilippe et Van Avarmaet sont dans l'échappée du jour — Peter Dejong/AP/SIPA

Tour de France 2018, 10e étape

Annecy - Le Grand-Bornand (158 km)

1) Alaphilippe
2) Izagirre
3) Taaramäe

Demain, quelle étape les Minutos. On livera évidemment tout ça en intégralité dès 14h. Sur ce, je vous laisse. A ciao bon soir!

 

Parmi les perdants du jour, on compte Bob Jungels, Bauke Mollema et surtout Rigoberto Uran. Grosse fringale pour le 2e du Tour 2017. 

Pour le plaisir, on revoit l'arrivée de notre Julian au ralenti.

 

IL EST IMMENSE! Et en plus il aura le maillot à pois <3

 

0km: Dan Martin règle le sprint du peloton. Bardet a lancé le sprint de très loin, on sait pas trop pourquoi. 

0km: Izaguirre enrhume Taaramäe dans le sprint pour la deuxième place et Van Avarmaet consolide son maillot jaune. Gros coup du Belge!

0km: C'EST GAGNE POUR JULIAN !!

2km: Haha, Alaph' qui regarde derrière lui alors qu'il a deux heures d'avance. 

2,9km: Correction pour Mollema, il n'a que 40 secondes de retard. Il est avec Zakarin et compagnie, me semble-t-il. Uran sûrement un peu derrière et Jungels un peu devant. 

4,7km: Oh là, on apprend à l'instant que Bauke Mollema est pointé à plus de deux minutes du peloton des favoris; 

6,9 km: Petit point Alaphilippe, il a quasiment deux minutes d'avance sur Taaramäe et Izagirre. Tout est sous contrôle. 

9,9km: Les favoris arrivent au sommet de la Colombière. Valverde a perdu quelques longueurs mais heureusement pour lui, la descente se présente au peloton. Enfin à ce qu'il en reste. 

12km: Bob Jungels lâché à son tour! La Sky avance fort, très fort. Et Dan Martin prend sa chance, il tente l'attaque en fin de montée. 

14,6km: C'est fini pour le col de la Colombière! Alaphilippe bascule dans la descente. 

14,9km Rigoberto Uran distancé! C'est très dur pour le dernier deuxième du Tour de France. 

15,6km: Seul au monde, Van Avarmaet n'a plus que trois minutes et 30 secondes d'avance sur le peloton. Si ça accélère derrière, ça peut vite fondre. Mais ça ne bougera pas donc son maillot jaune tient solidement. 

16,7 km: C'est tout bon pour le Français de la Quick-Step! Il faudra assurer la descente pour pouvoir lever les bras au bout. 

 

17,7km: Vous l'aurez lu ici en premier, Julian Alaphilippe sera champion du monde à la fin de l'année. Quel coureur, quel science tactique. Et quelles jambes, forcément. 

19km: Van Avarmaet est esseulé. Alaphalippe remet un gros coup d'accélérateur alors qu'il a une minute d'avance sur Taaramäe. Encore 4 km dans ce col. Et le peloton, qui ne fait rien derrière, pointe à six minutes 

JuIie

Ohlala ça va la team relou dans les commentaires ? L'humour ça existe et chez 20min c'est utilisé sans modération ! D'ailleurs un grand merci aux liveurs de me faire vivre chaque année un tdf plutôt cool ! (et merci aussi pour la coupe du monde, on a tremblé, on a ri c'était bien !)

>> Merci à toi! Tu sais on fait pas grand-chose, l'humour coule dans nos veines donc tout ceci est naturel. En revanche pour la modestie faudra voir ailleurs. 

20,4km: On est parti pour la Colombière. 7,5km à plus de 8%.

21,2km: Terrible pour Taaramäe qui n'a absolument pas le niveau pour suivre. Il a pris 30 secondes sur Alaphilippe rien que sur la descente le pauvre Estonien. 

22,6km: Qu'est-ce qu'il descend bien Alaphilippe... Mieux que Marcel Hirscher.

abdoujaparov

Est ce que Calmejane est en train de se cramer comme une merguez oublié sur un barbecue d'un camping cariste au bord de l'alpe d'huez à attendre le passage de la caravane du tour.

>> HAHAHA j'ai ri très fort, on m'a regardé comme un ovni dans le reste de la rédac. Tout ça parce que les autres font semblant de travailler. Mais oui, Calmej' est vachement décevant.

28km: ATTAQUE D'ALAPHILIPPE QUI PASSE EN TETE AU SOMMET DE LA COLOMBIERE! Il vise complètement le maillot à pois, notre Julian national. Et il est parti pour faire la descente tout seul. 

29km: On va bientôt basculer dans la descente et on arrivera très rapidement au pied de la Colombière. Alors que David Gaudu lâche complètement au sein du groupe maillot jaune. 

30km: Alaph est officiellement revenu sur Taaramäe. Le peloton pointe à 5 grosses minutes, l'échappée a de très grandes chances d'aller au bout! Ca se jouera entre Alaphilippe et l'Estonien a priori. 

30,5km: Alaphilippe a lâché Gaudu! Il est trèèèès facile le Français de la Quick-Step. 

31km: Encore deux gros kilomètres d'ascension. Le peloton roule à allure modérée, derrière. 

31km: GROSSE ACCELERATION D'ALAPH! Seul Gaudu peut le suivre! Ils partent à la poursuite de Taaramäe. 

31km: 42 secondes d'avance pour l'Estonien en tête, il n'en faut pas plus pour qu'Izagirre et Alaphilippe ne partent à l'abordage. Van Avarmaet ne suit pas! 

32,4km: Et Taaramäe prolonge son effort et compte 28 secondes d'avance sur les poursuivants, où se trouve toujours Greg Van Avarmaet. 

33km: Wawa repris par le peloton qui accélère fort. Les favoris pointent à 5' de la tête de course. 

33km: En tête de course, Taraamäe (et non Calmej') essaye de creuser un petit écart sur le groupe de poursuivants. Ca ne marche pas trop puisqu'il n'a que 7 secondes d'avance. 

34,3 km: Barguil a mis une quinzaine de secones au peloton... Moins que ça, même. Son attaque ressemble à un gros fail. 

35,1 km: ATTAQUE DE WARREN BARGUIL EN TETE DE PELOTON! Tout ceci n'a aucun sens, à moins qu'il ne se sente vraiment hyper fort. 

35,8km: Calmejane à la relance! Il est bien, mais pas suffisamment pour créer de gros écarts. 

36,4km: ATTAQUE DE CALMEJANE! Gesbert le suit. Tout le monde les suit en fait.

36km: On commence directement avec des pentes à 10%, bonjour les jambes. 

42km: On arrive au pied du col de Romme avec deux M et ce n'est pas une faute d'orthographe. 8,8% pendant neuf bornes. 

 

44km: Les paysages <3 (c'est bien beau tout ça mais moi je vaux de la bagarreeeeee!!!)

 

domega8888

Salut liveur ! Merci pour vos commentaires toujours aussi savoureux pour commencer ! Quand on voit l'étape terrible et nerveuse qui s'annonce demain, tout le monde va se regarder aujourd'hui non ? Sauf Nibali qui va faire la descente ?

>> Salut à toi et merci. Ca m'étonnerait pas. Nibali a les armes pour gratter de précieuses secondes, Bardet peut aussi essayer. Toutes les secondes comptent et ces étapes sont faites pour ces gars. Certes, c'est la première étape, certes, demain ça va bombarder. Mais si les étapes sont courtes, c'est aussi pour lutter contre une certaine inertie et minimiser la gestion des leaders. On verra si ça fonctionne!

51km: Touuuuut va bien!

 

53km: Je profite de ce moment soporifique pour vous rappeler qu'il est important de s'hydrater. Moi par exemple, j'avais pas bu depuis deux heures. Faites ce que je dis, pas ce que je fais en revanche. 

Magikmatta

Pourra t-on dire que le gagnant du Tour 2018 est le meilleur ? Sachant que N'golo Kanté a été retenu par la Coupe du Monde et qu'il n'a pas pu participer.
La concurrence est tout de suite plus faible.
Deuxième question, dans le cadre d'un jeu où nous avons parié sur le coureur qui finira le plus bas au classement, pouvez-vous me dire où se situe Luke Rowe de la Sky ?

>> Luke Rowe pointait ce matin à 41:57 du maillot jaune, à la 139e place.

70km: Petite montée non répertoriée et pas bien méchante. On en a encore pour 35 kilomètres de plat. L'occasion rêvée pour faire une sieste. D'ailleurs zzz...zzz...zzz...

73km: Les pubs pendant le Tour de France c'est quelque chose. En deux minutes une personne vient de nous dire qu'on devait perdre du poids et préparer nos obsèques. Bonjour la déprime. 

74km: Magnifique la nouvelle photo du live, n'est-ce pas?

77km: 7' d'avance sur pour l'échappée, ça cmmence à ressembler à quelque chose cette histoire. Sauf grosse bagarre chez les leaders, ça a des chances d'aller au bout. 

78km : Voilà les tweets qu'on pouvait lire quand Froome a crevé. Bel esprit (je valide complètement). 

 

80km: Froome est de retour dans le peloton comme prévu. Alaphilippe se fait reprendre par ce qui est à nouveau le groupe de tête. 

85km: Crevaison pour Chris Froome! Sans conséquences. Il faut savoir que les coureurs passent sur des sentiers en terre. 

Juventino

Un prono pour le vainqueur de l'étape?

>> Cristiano Ronaldo?

90km: Allez, c'est fini pour les Glières! Avec Alaphilippe à l'attaque. Enfin je crois. J'entends pas grand-chose, j'ai deux collègues qui parlent très fort de Football Manager là. 

90,7km: Le train de la Sky fait péter le peloton, c'est assez impressionnant. Ca va aussi vite que le bus des Bleus sur les Champs hier. 

91,4km: Plus qu'un petit, ou plutôt un gros kilomètre d'ascension. Clairement, cette montée c'est la sélection naturelle. Seuls les meilleurs survivent. 10% sur cette portion de l'ascension. 

92,4km: André Greipel  est dans le dur, mais est-ce vraiment une info? C'est comme si je vous disais pendant un match de foot que Mbappé courait vite avec le ballon. Tout le monde le sait.

93,8 km: « Ca fait mal, mais ça sert à rien », dit un aigri assis à ma gauche. Il y a toujours des gens pour critiquer le vélo, mais les vrais savent que c'est le plus beau sport du monde. 

94,5km: Ca monte pas très vite devant. Certes ça monte beaucoup, mais Van Avarmaet tient le coup dans l'échapée donc c'est qu'on en a encore sous la pédale chez les meilleurs de l'échappée. 

95km: La télé est revenue à elle et nous voilà dans la Montée du plateau des Glières!

97km: Chute! Chute de la télé qui ne marche plus à la rédac. Le live de l'étape se poursuit temporairement à l'aveugle. 

Magikmatta

ATTAQUUUUE DE RIGOBERTO URAN !!!
Non je déconne. Un suceur de roue n'attaque jamais. C'est inscrit dans le règlement du Tour de France.

>> Ah ça... C'est pas demain qu'on le verra attaquer, Rigoberto. D'ailleurs en parlant de suceur de roues, quelqu'un à des nouvelles de l'ancien champion du monde Rui Costa? 

110km: Le fameux plateau ressemblera à ça. J'ai les mollets qui chauffent rien qu'en regardant ce profil. 

 

115km: Rudy Molard règle Taaramäe au sommet du col, empoche les dix points et est virtuel meilleur grimpeur du Tour de France. Prochaine ascencion dans une vingtaine de kilomètres. CA VA PIQUER! La Montée du plateau des Glières... 6km à 11,2 fucking % 11,2! 

116,5km: Moins d'un kilomètre avant le sommet de la Croix Fry, avec, petite surprise, un Izagirre un peu aux fraises dans la montée. Même si là, il revient dans le groupe. 

117km: Il est pris en chasse par Taaramäe qui devrait le rejoindre assez vite. L'écart croît lentement mais sûrement. 

118km: Au tour de Rudy Molard de mettre un coup d'accélérateur en tête. Et pour le moment ces offensives fonctionnent puisque le peloton est relégué à trois minutes. 

119km: Ataque de Lilian Calmejane qui vise le maillot à pois et voit surtout que l'échappée stagnait autour des 2'40 d'avance sur le peloton. Evidemment les meilleurs le suivent. 

120km: Roh là, là Dylan Groenewegen qui pioche comme pas permis à l'arrière de la course. Le sprinteur me fait vaguement penser à un tracteur dans Farming Simulator. Un tracteur avec des gros mollets et une grosse pointe de vitesse sur plat. Courage mon grand!

121km: Ca monte pas excessivement vite dans l'échappée, Sagan est facile. 2'38 d'avance pour les hommes de tête. On savoure les paysages et on apprécie les toits rouges des maisons à défaut de vibrer pour le moment. 

123km: A noter qu'après le col de la Croix Fry, on passera à Entremont. Du coup je suis obligé de penser fromage. Et quand je pense fromage, je pense forcément à ce papier légendaire écrit par mon collègue Jean pendant les JO d'hiver.

 

Magikmatta

On compte sur vous pour nous faire vivre cette étape comme si nous étions sur l'étape dans la voiture balai qui ramasse tous les coureurs. Je veux sentir l'odeur de transpiration. Je veux sentir le bitume qui fond. Je veux sentir l'urine violette de Froome ! Du cyclisme pur quoi !!!

>> C'est pas gentil pour Chris, mais le coup de l'urine m'a explosé de rire. Pour la transpiration, on a mis la clim' à la rédac' donc faudra repasser. 

127km: C'est parti pour le col de la Croix Fry. Première catégorie 11,3km à 7%. Autant dire que c'est pas une montée super longue mais plutôt pentue. 

130km: J'en ai pas parlé, mais Greg Van Avarmaet a pris la bonne échappée. La défense du maillot jaune commence-t-elle déjà ?

131,4 km: Sagan va rafler les points du maillot vert. Rappelons quand même que le classement par points est le seul où il y a encore moins de suspense qu'au général. 

133km: La Sky en tête du peloton, les types sont tellement habitués à avoir le maillot jaune qu'ils sont déjà persuadés de l'avoir et gèrent la course en conséquence.

 

136km: C'est parti pour plusieurs kilomètres de vallée, avec donc ce sprint intermédiaire. 

140km: Une petite échappée se créé dans le col de Bluffy, avec Alaphilippe et Sagan. Pour une simple et bonne raison, il y a un sprint intermédiaire au kilomètre 29.

141km: Toujours pas d'échappée, on va aborder le col de Bluffy (4e catégorie), où comme le dit la légende, circulent beaucoup de vampires. Vous l'avez?

148km: Ca roule fort dans le peloton. Alaphilippe tente de s'en extirper mais c'est dur, très dur à cette vitesse. 

 

155km: Evidemment ça part dans tous les sens depuis le kilomètre zéro mais pas d'échappée pour le moment. La moitié de la Cofidis et Direct énergie attaquent. 

158km: C'EST PARTI POUR CETTE 10e ETAPE!

Ndakota

Que sous-entendez-vous avec "Place au vrai sport..." Est-ce une allusion à la fin de la Coupe du Monde ? Ou bien que toutes les étapes précédentes du TDF ne valent pas grand chose ?

>> Ca signifie juste que j'ai fait du sarcasme et que tout internet est tombé dans le panneau. J'en tire une grande auto-satisfaction!

Départ fictif: Très bel exploit de Mikel Landa qui chute avant le départ réel de l'étape...

Le profil de l'étape, pour ceux qui ont la flemme d'aller sur le site du Tour.

 

Après une journée de repos bien méritée, le peloton attaque les deux dernières semaines du Tour, les plus dures. On commence par les Alpes, avec une bien belle étape en ce mardi. Cinq ascensions : une en quatrième catégorie, une hors-catégorie (le plateau de Glières, les jambes vont piquer) et trois autres en première catégorie. L’arrivée aura lieu après la descente du col de la Colombière et une infime portion de plat. Un terrain parfait pour une attaque de Romain Bardet, même si Froome descend de mieux en mieux. De toute façon, le leader d’Ag2r - orpheline de Vuillermoz - n’a plus d’autre choix que d’attaquer.

>> Rendez-vous à 13h15 pour suivre l’étape en intégralité