20 Minutes : Actualités et infos en direct
TENNISL’US Open pour Djokovic qui égale le record de 24 titres du Grand Chelem

US Open : Victoire de Djokovic qui égale le record absolu de 24 titres du Grand Chelem

TENNISDjokovic, qui redevient N.1 mondial ce lundi, a battu en finale Daniil Medvedev 6-3, 7-6 (7/5), 6-3
Novak Djokovic soulevant une nouvelle fois la coupe de l'US Open, à New York le 10 septembre 2023.
Novak Djokovic soulevant une nouvelle fois la coupe de l'US Open, à New York le 10 septembre 2023.  - Lev Radin / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Novak Djokovic continue d’écrire sa légende. En remportant dimanche son quatrième US Open contre Daniil Medvedev 6-3, 7-6 (7/5), 6-3, « Nole » égale le record absolu de 24 titres du Grand Chelem détenu par l’Australienne Margaret Court depuis l’US Open 1973.

Djokovic était devenu le joueur le plus titré en Grands Chelems chez les hommes lorsqu’il avait remporté son 23e titre à Roland-Garros en juin, dépassant ainsi Rafael Nadal. A 36 ans, il redevient en outre N.1 mondial ce lundi et entame une 390e semaine record à cette place.

Une finale synonyme de revanche

Pour marquer encore un peu plus l’Histoire du tennis, Djokovic a donc remporté son quatrième US Open en dix finales disputées. Comme une revanche : c’est sur ce court Arthur-Ashe qu’il avait vécu l’une de ses plus grandes désillusions lorsque en 2021, le même Medvedev l’avait privé de l’exploit de réussir un Grand Chelem calendaire.

Mais cette fois, le Serbe est arrivé sans la pression émotionnelle qui l’avait paralysé en 2021. Il lui a quand même fallu 3h17 d’échanges exténuants pour prendre le meilleur sur Medvedev. À plusieurs reprises les deux joueurs se sont retrouvés à terre plus ou moins volontairement et en ont profité pour reprendre leur souffle.

Djokovic a mieux entamé le match : il a profité d’un flottement de Medvedev pour lui ravir son service immédiatement, mener 3-0 et a conservé son avantage jusqu’au bout, sans avoir à sauver la moindre balle de break.

Mais le Russe a nettement mieux résisté dans le deuxième set, même si son entêtement à se placer extrêmement loin de la ligne de fond sur le service de Djokovic a permis au Serbe de remporter de nombreux points assez facilement en faisant service/volée. Medvedev s’est offert sa première balle de break du match, pour mener 5-3, mais Djokovic l’a sauvée d’une exceptionnelle demi-volée croisée amortie.

Une classique pause toilettes

Visiblement, Djokovic a souffert physiquement durant cette manche. Il s’est allongé par terre pour reprendre son souffle entre deux échanges, il s’est reposé à plusieurs reprises les mains sur les genoux, a utilisé une poche de glace au changement de côté, posée derrière la nuque alors qu’il se faisait souffler de l’air sur le visage. Pourtant, le toit avait été fermé en raison de la pluie qui avait arrosé New York jusqu’au milieu de la nuit et le court bénéficiait de la climatisation. Djokovic a ensuite sauvé une balle de set à 5-6, mais il a arraché le tie-break que Medvedev lui a offert sur une faute directe de revers dans le filet.

Pendant que Djokovic est sorti pour sa fameuse pause toilettes, Medvedev s’est fait masser l’épaule gauche sur le court. Djokovic a donné un dernier coup de collier dans le troisième set, comme pour ne pas risquer que le match s’éternise. Il a ainsi réussi rapidement le break pour mener 3-1. Mais il n’a su confirmer et Medvedev est revenu. Dans la foulée, le Serbe a de nouveau pris le service de son adversaire et cette fois il a confirmé pour mener 5-2. Et sous les « Nole » du public, il a servi pour le match à 5-3.

Sujets liés