Roland-Garros : « Monsieur le journaliste, s’il vous plaît ! »… Le match Isner-Benchetrit interrompu à cause de Nelson Monfort

TENNIS Le journaliste de France Télé s'est cru un peu trop seul au monde ce dimanche 

A.L.G.

— 

Nelson Monfort, seul au monde (ou presque).
Nelson Monfort, seul au monde (ou presque). — Martin BUREAU / AFP

On a parfaitement intégré que cette édition de Roland-Garros spécial Covid-19 ne serait pas à ranger dans le Hall Of Fame de l'histoire du tennis, mais ça ne nous empêche pas de garder plus ou moins le sourire. Pour ça, on peut toujours compter sur ce bon vieux Nelson Monfort, toujours là où on ne l’attend pas. Littéralement, ce coup-ci.

Dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de France Télévisions, on y voit le commentateur taper son petit direct tranquille, sur la terrasse surplombant l’anonyme court n°7, se pensant seul au monde alors que quelques mètres plus bas se joue la rencontre entre le Français Elliot Benchetrit et l’Américain John Isner.

« Nelson, Nelson ! » is the new « popopopopopopopololo ! »

« Excusez-moi monsieur (…) Monsieur le journaliste tout en haut, s’il vous plaît », lui lance alors l’arbitre, tandis que les rares pékins présents autour de ce match essayent tant bien que mal de l’interpeller en lançant des « Nelson, hey Nelson ! » restés sans réponse. John Isner emploie alors les grands moyens en essayant d’expédier une balle sur notre Gaston Lagaffe national. Moins de tact mais plus d’efficacité. Notre confrère finira tant bien que mal par comprendre sa boulette, sous le regard amusé de Benchetrit, qui connaît l’excentricité du personnage.

Il faut dire que Nelson Monfort n’en était pas à son coup d’essai. En 2016 déjà, Andy Murray avait exigé qu’on sorte la coqueluche de France TV des gradins, tandis que celui-ci réalisait une interview d’un des proches du Britannique, le tout en pleine finale contre Novak Djokovic ! Sacré Nelson.