Rugby : Symbole de la lutte contre la maladie de Charcot, l’ancien international écossais Doddie Weir est décédé

COURAGE L’ancien international écossais Doddie Weir est décédé à l’âge de 52 ans, a annoncé sa famille samedi. Il souffrait depuis plusieurs années de la maladie de Charcot

N.S. avec AFP
— 
Doddie Weir interviewé à la mi-temps du test match entre l'Ecosse et l'Afrique du Sud, le 17 novembre 2019
Doddie Weir interviewé à la mi-temps du test match entre l'Ecosse et l'Afrique du Sud, le 17 novembre 2019 — Malcolm Mackenzie / ProSports / Shutterstock / Sipa

Le 13 novembre dernier, il était encore présent, très affaibli dans son fauteuil mais entouré des siens, pour donner le coup d’envoi fictif d’Ecosse - Nouvelle-Zélande à Murrayfield. Doddie Weir est décédé à l’âge de 52 ans, a annoncé samedi sa famille. L’ancien 2e ligne du XV au Chardon (61 sélections) était devenu un symbole de la lutte contre la maladie de Charcot depuis le diagnostic de sa maladie en 2016.



Il avait créé une fondation pour la recherche et avait multiplié les apparitions, souvent dans un costume tartan jaune et bleu décliné en une multitude d’articles pour financer son action.

« Une force de la nature »

« Doddie était une force de la nature et une source d’inspiration. Son inépuisable énergie et son entrain, sa force de caractère l’ont porté dans le rugby puis dans sa carrière d’homme d’affaires et lui ont permis de lutter pendant des années contre la maladie », a déclaré la Fédération écossaise de rugby dans un communiqué.

Doddie Weir avait aussi participé à la tournée des Lions britanniques et irlandais en Afrique du Sud en 1997.