LOU Rugby : Gerland opte pour une pelouse synthétique, « une page de l’histoire se tourne » à Lyon

RUGBY Les travaux concernant la pelouse du mythique stade lyonnais, occupé par le LOU Rugby depuis 2017, vont débuter le 9 juillet

Jérémy Laugier

— 

Le Matmut Stadium de Gerland, ici en janvier dernier à l'occasion d'un match du Top 14 entre le LOU et Castres.
Le Matmut Stadium de Gerland, ici en janvier dernier à l'occasion d'un match du Top 14 entre le LOU et Castres. — MOURAD ALLILI/SIPA
  • Le LOU Rugby annonce mardi des travaux, qui auront lieu du 9 juillet au 20 août, afin d’équiper le Matmut Stadium de Gerland d’une pelouse synthétique.
  • Le club du Top 14 justifie son choix par des raisons sportives mais aussi économiques. Le coût d’entretien annuel sera ainsi quatre fois moins élevé que pour une pelouse naturelle ou hybride.
  • Une dizaine d’événements à destination du grand public sont organisés par le LOU Rugby à partir de samedi afin de marquer cette « page de l’histoire qui se tourne » à Lyon.

Les supporters de l'OL pourraient être amenés, dans les prochaines semaines, à s’arracher des morceaux de la mythique pelouse de Gerland. Résident du stade du 7e arrondissement de Lyon depuis 2017, le LOU Rugby vient en effet d’annoncer, ce mardi, que des travaux auront lieu dans l’enceinte du Matmut Stadium de Gerland pour « faire place à une pelouse synthétique dernière génération ».

9e du Top 14 cette saison, le LOU qualifie ce choix de « nécessité pour le club, tant d’un point de vue sportif qu’économique ». Dans son communiqué, il évoque l’exemple du « synthé » de la Paris Défense Arena, où évolue le Racing 92. « Les sportifs sont aujourd’hui préparés mentalement et physiquement à jouer sur cette surface qui a beaucoup évolué, estime l’entraîneur lyonnais Pierre Mignoni. Nous avons été bien conseillés et sensibilisés. Le synthétique répond à une exigence de rugby de vitesse, avec des rebonds différents. »

Un coût annuel quatre fois moins élevé grâce au synthétique

Financièrement, le LOU explique que son coût d’entretien annuel sera environ quatre fois moins élevé que pour une pelouse naturelle ou hybride. De même, cette nouvelle surface synthétique pourrait permettre d’accueillir de nombreux événements en parallèle des matchs de Top 14, « et ce jusqu’à la veille d’une rencontre à domicile ». Depuis son inauguration en 1926, l’ancien stade de l’OL (de 1950 à 2015) a jusque-là toujours connu une pelouse traditionnelle.

« C’est une page de l’histoire qui se tourne et un nouveau chapitre qui s’ouvre pour le Matmut Stadium de Gerland et le LOU Rugby », résume le président du club Yann Roubert, alors que cette nouvelle pelouse est attendue pour le 20 août. Du 12 juin au 9 juillet, une dizaine de rendez-vous destinés au grand public, comme des tournois de rugby, football et golf, sont prévus pour faire profiter des dernières semaines d’herbe naturelle aux « nostalgiques de Gerland ».