Top14 : «Ça va piquer», Clermont donne rendez-vous à Toulouse pour le feu d’artifice final

RUGBY Les Clermontois se sont largement imposés en demi-finale contre Lyon (33-13)

Clément Carpentier

— 

Penaud vole sur le Top 14 cette saison.
Penaud vole sur le Top 14 cette saison. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • L’ASM rejoint Toulouse en finale du Top 14 après sa victoire contre le LOU.
  • Il y aura donc une finale de rêve entre les deux meilleures équipes de la saison.
  • Rendez-vous samedi prochain au Stade de France pour les Auvergnats et Haut-Garonnais.

La France du rugby en rêvait ! Eh bien, c’est chose faite. L’ASM Clermont-Auvergne a tenu son rang face à Lyon (33-13) pour offrir au Top 14 une finale de rêve en rejoignant le Stade Toulousain au Stade de France. Bon évidemment Franck Azéma rappelle les fondamentaux du sport : « Une finale rêvée, c’est quand tu la gagnes. » On ne va pas dire le contraire au manager des Jaunards. Mais quand même, on en salive déjà !

Même si les deux meilleures équipes du championnat ont pris leur temps lors de ses deux demi-finales, elles ont une nouvelle fois proposé du grand spectacle. Samedi, c’étaient Kolbe et Guitoune qui régalaient. Ce dimanche, Penaud et Laidlaw ont pris le relais. L’international français, inarrêtable cette saison, a fait basculer la rencontre avec un essai et une passe décisive alors que l’Ecossais a signé un impeccable 100 % au pied.

Un vrai choc de titans

« Il ne fallait rien changer à notre jeu. Faire ce qu’on sait faire. Point. C’est d’ailleurs comme ça qu’on a retrouvé le fil et maîtrisé ensuite le match. Il fallait simplement élever le curseur », explique Camille Lopez. Un curseur qu’il faudra encore monter d’un ou deux crans samedi prochain face aux Toulousains même si le demi d’ouverture du XV de France « ne veut pas se prendre la tête, juste jouer. » Et ça risque de jouer, de beaucoup jouer entre les deux meilleures attaques du championnat.

Laidlaw a signé un magnifique 100% au pied pour Clermont.
Laidlaw a signé un magnifique 100% au pied pour Clermont. - NICOLAS TUCAT / AFP

Mais attention, ça s’annonce également épais entre les meilleurs avants (Toulouse) et la meilleure mêlée (Clermont) du Top 14. Cette dernière a d’ailleurs écrabouillé celle du LOU pendant 80 minutes. Impressionnant. « On est content d’y être. Après, il reste une marche, la plus difficile. Toulouse, c’est très consistant, hyper dense. Ils seront fidèles à eux-mêmes », avance Franck Azéma.

L’impossible pronostic

Alors un petit pronostic ? « Je ne lis pas dans l’avenir, désolé (sourires) », merci Rabah Slimani pour le coup de main. Mais, on peut comprendre le pilier de l’ASM. Même Pierre Mignoni, l’entraîneur lyonnais, ne veut pas se mouiller : « J’espère une belle et grande finale ! Pour ça, j’espère que le jeu l’emportera sur l’enjeu comme on a l’habitude de dire. Une chose est sûre, ça va piquer ». Tout ça un petit sourire aux lèvres malgré la déception de l’élimination.

Toulouse part tout de même avec une petite longueur d’avance. Les Haut-Garonnais ont fini la saison régulière à la première place devant les Auvergnats. C’est simple mais toujours bon de le rappeler. Ensuite ? Bon, c’est le seul argument en réalité. Il y a tellement d’étoiles de chaque côté alors on va juste suivre le conseil de Rabah Slimani : « Soyez au rendez-vous samedi. » Il peut compter sur nous.