VIDEO. France-All Blacks: Non, Yoann Maestri n'est pas fini et il l'a prouvé à Lyon

RUGBY Expédié en équipe B, l’habituel deuxième ligne du XV de France Yoann Maestri a livré une belle partie contre la Nouvelle-Zélande B, mardi soir à Lyon…

Nicolas Stival

— 

Yoann Maestri lors du match entre les équipes B de France et de Nouvelle-Zélande, le 14 novembre 2017 à Lyon.
Yoann Maestri lors du match entre les équipes B de France et de Nouvelle-Zélande, le 14 novembre 2017 à Lyon. — F. Fife / AFP
  • Nommé capitaine d’un XV de France-bis enthousiaste, Yoann Maestri a montré l’exemple à ses jeunes coéquipiers.
  • Reste à savoir si sa performance lui permettre de retrouver l’équipe A.

Il était attendu au tournant ce mardi soir à Lyon, pour ce curieux match des équipes bis entre les Bleus et les All Blacks, trois jours après le vrai test (18-38). Traditionnelle poutre du « grand » XV de France du haut de son 2,01 m et surtout de ses 59 sélections, Yoann Maestri (29 ans) s’est retrouvé relégué en réserve, pour insuffisance de performances.

>> A lire aussi : «Tout le monde a marqué des points ce soir»… Les promesses tricolores viennent bien des bizuths

Le deuxième ligne du Stade Toulousain, nommé capitaine, n’a pas déçu, au cours d’une rencontre excitante, et bien plus serrée que celle de samedi (23-28). « C’est un énorme challenge à relever mais collectivement », répondait-il froidement avant la rencontre à une question sur son déclassement.

Bilan ? Maestri a fait du (bon) Maestri. Autrement dit, il n’a pas crevé l’écran par des courses dévastatrices façon Gabriel Lacroix ou Sekou Macalou. Mais il a été très présent dans les zones de combat et a plaqué sans compter. Impeccable sur les renvois, on l’a vu à plusieurs reprises jouer son rôle de « grand frère » en conseillant ses coéquipiers, parmi lesquels seul l’arrière Scott Spedding et l’ouvreur François Trinh-Duc étaient plus âgés que lui.

« Je suis drôlement fier de ce qu’on a pu faire en deux-trois jours, en bricolant un peu », a réagi Maestri sur beIN Sports, au terme d’une rencontre programmée pour des intérêts plus économiques que sportifs.

>> A lire aussi : Stade Toulousain: Comme Yoann Maestri, Jean-Marc Doussain va quitter le club

Reste désormais à savoir si le très probable futur Rochelais, à qui l’on peut toujours reprocher sa « neutralité » offensive, en a fait assez pour convaincre Guy Novès. Vu que Maestri a disputé l’intégralité de la partie ce mardi, le sélectionneur ne le convoquera pas pour le test-match face à l’Afrique du Sud, samedi. Reste celui contre le Japon, le 25 novembre, le dernier de l’automne. Si Sébastien Vahaamahina semble incontournable, il y a sans doute une place à (re-) prendre à côté du Clermontois.