Insolations, allergies... Comment éviter les désagréments du spectateur pendant Roland-Garros?

TENNIS Le docteur Daniel Boulanger, en charge du service médical pour le grand public, vous donne ses conseils…

B.V.

— 

Une vue de haut du Central de Roland-Garros, le 24 mai 2015
Une vue de haut du Central de Roland-Garros, le 24 mai 2015 — David Vincent/AP/SIPA

« S’agit de poser ses fesses sur un siège et regarder du tennis, franchement je vois pas ce qu’il peut nous arriver. » On vous voit déjà venir, un peu arrogant et pas peu fier d’avoir réussi à gratter des places pour toute la famille grâce au CE de la boîte. Une journée entière à Roland, c’est que du bonheur. Oui, sauf que chaque année, les infirmeries destinées au public reçoivent près de 2500 visites de ces arrogants là. Entre insolations et coups de froids, problèmes ORL et allergies, le docteur Daniel Boulanger, en charge du corps médical pour la 19e fois, vous donne ses conseils pour éviter les désagréments qui gâchent une journée.

Conseil n°1 : Bien se protéger du soleil
« Toutes les pathologies liées au soleil sont très présentes et notamment les insolations et les coups de soleil, explique le Dr Boulanger. Les gens ne se rendent parfois pas compte à quel point il peut faire chaud quand on est assis au soleil en tribunes, vous seriez étonné de voir les brûlures de gens captivés par le jeu. Un grand cour, c’est une sorte d’étuve. » Le conseil, c’est donc « évidemment de porter une casquette » et de se badigeonner généreusement de crème solaire (haute protection). Et puis, évidemment, boire, boire, boire. « Il ne faut pas hésiter à sortir fréquemment du court et prendre un quart d’heure pour se rafraichir, complètement à l’abri du soleil, poursuit Daniel Boulanger. Prenez de l’eau en petites bouteilles et réapprovisionnez-les dans les petites fontaines mises à disposition. »

Conseil n°2 : Toujours avoir quelque chose pour se couvrir
Tout dépend évidemment des cumulo-nimbus, du golfstream et tout ça, mais on peut assurer sans trop se tromper que s’il ne fait pas une chaleur à crever, il fera probablement un peu frisquet sur la Porte d’Auteuil. Et même quand il faut beau, les débuts de soirées sont étonnamment frais. Bref : « Les pathologies ORL comme les rhinites, laryngites, mal de gorge et irratations peuvent survenir de façon un peu plus fréquente, poursuit le docteur. Même juste parfois un passant dans un couloir ou un préau à l’ombre, la variation des températures provoque un coup de froid. » Pour remédier à cela, n’oubliez jamais de prendre un pull avec vous pour vous couvrir. Oui, même s’il fait 35 quand on part de chez soi le matin.

Conseil n°3 : Eviter de prendre sa propre nourriture
L’idée n’est pas de faire fonctionner les buvettes du village, mais quand on achète à manger sur place, on est à peu près sûr de la fraîcheur des aliments. Car il n’est pas rare que « certains spectateurs subissent des problèmes intestinaux après avoir mangé leur nourriture restée au soleil toute la journée ». Evitez de prendre dans votre sac des sandwichs à la mayonnaise, qui pourrait rapidement tourner.

Conseil n°4 : Ne pas rester immobile
Marcher d’un court à l’autre, faire la queue pour une frite, passer la journée au soleil, tout ça fatigue, et notamment les jambes. Pour éviter certaines lourdeurs : « il faut éviter de rester immobiles et ne pas hésiter à prendre des périodes pour à la fois se reposer et se dégourdir les jambes ».

Conseil n°5 : Prendre vos antihistaminiques
« C’est la grande période des allergies au pollen et en plus, Roland-Garros est situé à côté du bois de Boulogne… » Alors forcément, il y a une recrudescence des cas d’allergies. Si on se connaît, on prendra donc ses antihistaminiques pour prévoir le coup. Et si on se découvre cette pathologie, rendez-vous à l’infirmerie.

Conseil n°6 : Ne pas hésiter à passer à l’infirmerie
C’est justement le dernier conseil du Docteur Boulanger. Ne pas hésiter à passer à l’infirmerie pour vos petits bobos ou grosses maladies. Il y en a trois (avec un médecin et deux infirmières dans chaque) dans tout le complexe : une dans le Central, une dans le Lenglen et une dans le cour n°1.