VIDEO. Mondiaux: Sun Yang s'énerve contre le Britannique Scott, qui refuse lui aussi de lui serrer la main

NATATION La fronde s'organise contre la présence du nageur chinois, au cœur d'une polémique concernant un contrôle antidopage

N.C. avec AFP

— 

Duncan Scot, tout à droite, refuse de s'afficher sur le podium du 200m des Mondiaux de Gwangju aux côtés de Sun Yang, le vainqueur.
Duncan Scot, tout à droite, refuse de s'afficher sur le podium du 200m des Mondiaux de Gwangju aux côtés de Sun Yang, le vainqueur. — Manan VATSYAYANA / AFP

Voilà qui ne va pas plaire, encore, à la presse chinoise. Après Mack Horton, dimanche, c'est cette fois le Britannique Duncan Scott qui a refusé de serrer la main de Sun Yang et de monter sur le podium à ses côtés, à l'issue du 200m des Mondiaux de natation de Gwangju. 

Voyant cela, le nageur chinois s'est mis en colère et a crié sur son adversaire, sous le regard gêné du Russe Martin Malyutin. Soutenu par une partie du public qui a sifflé Sun, Scott est resté de marbre et n'a pas participé à la séance de photos, à l'image de son homologue australien après le 400m. 

Sun Yang a été titré sur le 200m libre après la disqualification du Lituanien Danas Rapsys, qui a bougé sur son plot avant le départ. Il s'est imposé devant le Japonais Katsuhiro Matsumoto. Avec ce onzième sacre mondial, Sun devient le 3e nageur le plus titré aux Mondiaux à égalité avec l'Australien Ian Thorpe.

Du soutien pour Horton

Le Chinois, déjà suspendu trois mois pour dopage en 2014, est au cœur d'une polémique après un contrôle antidopage rocambolesque, au cours duquel sa mère aurait fait détruire à coups de marteau un échantillon de sang en septembre dernier.

La Fédération internationale de natation (Fina) n'a pas apprécié l'initiative de Horton, dimanche, et lui a adressé une «lettre d'avertissement». En revanche, un grand nombre de nageurs ont apporté leur soutien au nageur australien.