JO 2022 : Braisaz championne olympique, fail total en skicross...Revivez les épreuves avec nous

JEUX OLYMPIQUES Entre le ski cross masculin et le biathlon, la France olympique a de grandes chances de ramasser quelques médailles aux JO de Pékin, ce vendredi

W.P., P. B., N.S.
— 
Justine Braisaz-Bouchet, championne olympique de la mass start du biathlon, ce vendredi aux Jeux de Pékin.
Justine Braisaz-Bouchet, championne olympique de la mass start du biathlon, ce vendredi aux Jeux de Pékin. — Christof Stache / AFP

Les principaux Français engagés 

Les principaux résultats

Biathlon (F) : Justine Braisaz (championne olympique), Julia Simon (6e), Anaïs Chevalier (19e) et Anaïs Bescond (29e).

Biathlon (H) : Quentin Fillon-Maillet (4e), Simon Desthieux (16e), Emilien Jacquelin (22e) Fabien Claude (26e)

Ski cross (H) : Jean-Frédéric Chapuis et Térence Tchiknavorian (éliminés en 8es de finale), Bastien Midol (éliminé en quart de finale), François Place (éliminé en demi-finale).

Bob à deux (F) : Margot Boch et Clara Sénéchal 17e après 2 manches

Merci à tous d'avoir suivi cette journée marquée par les fails du skicross français et de Quentin Fillon-Maillet et sauvée par l'immense Justine Braisaz, en or sur la mass start olympique. A demain pour la suite des événements.
15h40 : En bobsleigh, les Françaises dégringolent à la 17e, signe qu'il est grand temps d'en finir avec cette fin de live déprimante.
15h15 : Une mesure visant à relever l’âge minimum pour concourir en seniors en patinage artistique va être proposée par la Fédération internationale lors de son congrès en juin, a indiqué l’ISU vendredi en marge de l’affaire Valieva et des JO-2022.

« L’ISU est en mesure de confirmer que le conseil de l’ISU a décidé d’inscrire (à l’ordre du jour du congrès) une proposition visant à relever la limite d’âge à 17 ans pour concourir dans toutes les disciplines de patinage artistique », écrit la Fédération.

Même si elle n’est pas directement liée à l’affaire Kamila Valieva, plongée dans la tourmente en pleins Jeux de Pékin, à 15 ans, après un contrôle positif à une substance interdite et finalement quatrième de l’épreuve individuelle jeudi soir, la mesure a forcément une résonance particulière dans ce contexte.

15h : Le papier qu'on a tous envie de lire aujourd'hui, c'est celui-là. Signé Aymeric, en direct live des JO.

 

14h50 : 7e temps pour les Françaises dans cette deuxième manche. Manche plutôt honnête où les deux bobeuses n'auront finalement perdu de la vitesse que sur la fin du circuit.
14h35 : Avant la deuxième manche de bob à deux, j'avais oublié de mentionner le classement des Françaises. 12es sur 20.
13h50 : Petit break avant la deuxième manche, qui commencera à 14h30. Les Françaises tenteront de grimper quelques places, pour l'honneur, pour la France.
13h30 : Nos Françaises se situent à la 11e place après une première descente


 

13h25 : Les Allemandes Devi et Nolte détiennent le meilleur temps dans cette première manche

Après moults efforts afin de trouver une chaîne qui diffuse le bobsleigh à 2, je suis là

12h50 : Plus que dix petites minutes avant le début de l'épreuve de Bob à 2 avec nos 2 françaises engagées : Margot Boch et Clara Sénéchal
12h45 : Quelques regrets pour Quentin Fillon Maillet


 

12h : Une autre réaction de QFM, cette fois sur Eurosport.


 

11h30 : Je vous préviens, il risque de ne pas se passer énormément de choses d'ici 13h. On suivra alors Margot Boch et Clara Sénéchal en bob à 2. D'ailleurs, si vous ne l'avez pas lu, Aymeric a écrit un super papier sur la renaissance du Bobsleigh français.

 

11h17 : Emilien Jacquelin très ému

Le Français, 2e au classement général de la Coupe du monde de biathlon, a raté ses épreuves individuelles dans ses JO. Il s’est confié sur Eurosport : « Je suis fatigué, usé. Aujourd’hui, les conditions étaient vraiment à la limite de l’acceptable. Je n’ai jamais vu autant d’athlètes avec autant de douleur, comme des engelures. En arrivant ici, je voyais bien que je n’avais pas ce qu’il fallait. Il y a toujours le rêve, l’espoir. La réalité m’a rattrapé. Je me suis accroché à chaque course. Je suis presque content d’avoir deux médailles d’argent [en relais], c’est presque inespéré vu mon état du moment. »

11h : QFM sur France Télé

« Ce Grand Chelem me faisait envie, même si c’est déjà fantastique d’avoir 5 médailles. C’est une 4e place malgré tout, après un gros combat. » Oui, c’est déjà très bien Quentin, qui ne compte pas célébrer ses fantastiques Jeux chez lui avant fin mars et l’épilogue de la Coupe du monde, puisqu’il vise le gros globe. CHAMPION !!!

10h53 : Chapeau l'artiste

Oui, au bout de près de deux semaines de Jeux, on ne crache plus sur les clichés.



 

10h43 : Le résultat (décevant) des autres Français

« Es pas trop polit », comme aurait dit ma mamie gersoise. Simon Desthieux est 16e, Emilien Jacquelin 22e et Fabien Claude 26e.

10h39 : Quentin Fillon Maillet au pied du podium

Le Suédois Ponsiluoma est 2e, le Norvégien Christiansen 3e et notre QFM national 4e, à 13 secondes du podium... Pas de 6e médaille dans ces Jeux olympiques pour le Jurassien, à cause d'un dernier tir complètement raté.

10h37 : Impérial Johannes Boe

C'est son quatrième titre olympique sur ses Jeux. Quel cador !

10h32 : Il n'y aura pas de médaille...

Sauf miracle.

10h30 : Trois fautes au tir pour QFM

Il va tourner trois fois, contre deux pour Boe. Pourvu que ça suffise pour accrocher le podium...

10h26 : La remontée de QFM !!!

Il est 2e pour l'instant. Vers une sixième médaille olympique ? 



 

10h18 : Un point biathlon

Bon pour l'instant, c'est pas fou pour les Français, alors que Johannes Boe occupe la tête de la course.

10h12 : Ah j'oubliais...

Ce n'est pas le sport le plus populaire dans nos contrées (d'ailleurs, il n'y a pas un Français engagé) mais une épreuve de patinage de vitesse est en cours: le 1.000 m hommes.

10h : C'EST PARTI POUR LA MASS START HOMMES DU BIATHLON

C'est William qui s'y colle.

 

9h56 : Il n'y a pas que Fabien Galthié pour parler d'ovnis


 

9h45 : Superbe article sur nos bobeuses

Et je ne dis pas ça seulement parce qu’il est signé par notre envoyé spécial Aymeric. Lisez-le, et vous verrez que Margot Boch et Carla Sénéchal ont beaucoup de mérite de se retrouver aux Jeux olympiques. Sans oublier le rôle de leurs parents. Les Françaises entrent en lice à 13 h.



 

9h37 : Les Canadiens bronzés en curling

Et le chocolat pour les Etats-Uniens, battus 8-5. La finale Suède - Grande-Bretagne aura lieu demain.



A partir de 13h05, place aux demi-finales féminines, avec Suède - Grande-Bretagne et Japon - Suisse.

 

9h31 : La seule médaillée belge porte-drapeau lors de la cérémonie de clôture

Hanne Desmet a terminé troisième du 1.000 m en short track. 



 

9h26 : Cela sent très mauvais pour les vedettes américaines du curling

8-5 pour le Canada.



 

9h15 : Point curling

Quasi-obligatoire pendant les JO d'hiver, tant ce sport squatte la programmation. Bon, le Canada a repris le dessus sur les Etats-Unis (6-5) dans le match pour la médaille de bronze.

9h14 : Allez, on remet ça

Quel plaisir ça doit être de pouvoir savourer une victoire comme ça.



 

9h09 : Ouf ça va mieux

Je ne vous cache pas que j'étais un peu contrarié après le ski cross. Justine nous a redonné sourire et moral.

9h02 : Justine Braisaz-Bouchet sur France Télé

Elle va nous faire pleurer avec ses larmes: « J’ai tout de suite compris que sur les skis ça allait bien. J’ai pris tir par tir. Je pense à mon mari, à ma famille, je suis très heureuse de pouvoir partager ça avec l’équipe ce soir. »

8h44 : Quelle course de la Savoyarde !


 

8h40 : ET C'EST DE L'OR EN BIATHLON !!!

Pour Justine Braisaz-Bouchet qui après des débuts de Jeux difficiles finit en trombe sur la mass-start. La larmichette, tiens.

8h36 : On se frite au curling

Enfin, disons qu'il y a un gros duel entre les Etats-Unis et le Canada pour la médaille de bronze. 5-4 pour les USA en ce moment.

8h30 : Le soutien du patron pour QFM

Avant la mass start masculine de 10 h



 

8h25 : Un point biathlon

Et contrairement au ski cross, ça ne se passe pas mal du tout pour les Françaises sur le mass start. Justine Braisaz-Bouchet est pour l'instant 2e et Julia Simon 7e. On se répète, mais c'est à suivre en intégralité ici.

 

8h20 : Le doublé suisse !!!

Ryan Regez a survolé cette finale. Il finit devant son compatriote Alex Fiva, champion du monde l'an dernier. Sergey Ridzik accroche son deuxième bronze olympique, après celle de 2018.

8h18 : LA GRANDE FINALE DE SKICROSS

Les Suisses auront une médaille puisqu'Alex Fiva et Ryan Regez font partie des quatre finalistes à côté d'Erik Mobaerg le Suédois et Sergey Ridzik le Russe.

8h17 : François Place dernier de la petite finale

C'est le tout jeune Italien Simone Deromedis (21 ans) qui finit 5e de ces JO, devant le futur ex-champion olympique canadien Brady Leman et l'Autrichien Johannes Rohrweck.

8h15 : Le troisième départ est le bon

Enfin, façon de parler pour François Place, qui est resté scotché.

8h12 : Faux départ dans cette petite finale

Le gag.

8h07 : Et maintenant la petite finale de ski cross pour François Place

Quelle excitation avant cette lutte pour la 5e place. En fait non...

8h04 : Le biathlon pour se consoler ?

Avec la mass start féminin pour commencer. C'est à suivre ici dès maintenant, avec Maxime puis William (oui, on ne lésine pas sur le personnel à 20 Minutes).



 

8h03 : Pas de miracle

Place a fait toute la course en dernière position. Comme à PyeongChang en 2018, il n'y aura pas de médaille française en ski cross à Pékin. 

7h59 : Allez François !!!

De Fort-de-France à Papeete en passant par Issoudun et Colmar, tout un pays est derrière toi.

7h58 : Le champion olympique en titre éliminé

Quelle course de malades, la plus belle depuis le début de l'épreuve avec des dépassements en pagaille. Le Suisse Fiva et le Russe Ridzik disputeront la finale, pas l'Italien Deromedis ni le Canadien Leman, qui perd donc son titre après sa qualification déjà miraculeuse en demie.

7h53 : C'est fini pour les quarts de finale du ski cross

Le Suisse Regez et l'Autrichien Rohrweck rejoignent François Place et le Suédois Mobaerg dans la deuxième demi-finale.

7h47 : PLACE PASSE EN DEMI-FINALE !

Le Français a dominé toute la course avant de se faire griller sur la ligne par le Suédois Erik Mobaerg (aucun rapport avec l'ancien entraîneur du TFC et de l'équipe de France Espoirs, j'ai vérifié). L'honneur français est sauf.

7h44 : Elle est là notre ultime chance française !

Allez François Place ! Pas de pression, mais tu es notre dernier espoir.

7h42 : Le champion olympique en titre qualifié d'extrême justesse

Brady Leman grille sur le fil son compatriote canadien Reece Howden pour la 2e place derrière le Russe Sergey Ridzik. 

7h38 : Oui, vous avez bien compté

Il ne reste qu'un Français, François Place, qui skiera dans le troisième quart.

7h36 : FINI POUR MIDOLEncore un mauvais départ d'un Français. Il a réussi à griller l'Allemand Bonhacker mais c'est tout. Midol finit loin derrière le Suisse Fiva et l'Italien Deromedis.
7h34 : Le premier quart avec Bastien Midol

On ne peut pas dire qu’il m’ait particulièrement rassuré en 8e mais on va voir.

7h29 : La Finlande en finale du tournoi de hockey masculin

Elle vient de dompter en demi-finale la Slovaquie (2-0), pourtant bourreau des Etats-Unis en quart. La deuxième demie opposera la Russie à la Suède (victorieuse en quart du Canada) à 14h10.



 

7h27 : Un dernier huitième à passer encore
7h21 : IL FINIT PREMIER !!!

La moitié des Français passe en quart.

7h17 : Allez François !!!

 

7h15 : Encore un 8e sans Français, puis place à Place

Oui c'est nul, mais il est encore très tôt.

7h13 : Le champion olympique passe en 8es

Le Canadien Brady Leman termine 2e de son 8e, derrière le Russe Sergey Ridzik.

7h10 : Chapuis au micro

Sur France Télé, le premier éliminé français du jour explique grosso modo que le départ l’a plombé. « C’était mes 3es et derniers Jeux, ça fait chier de finir là-dessus. J’espère que mes collègues feront honneur à la France. »

7h09 : MAIS NON !!!

Encore une troisième place après une lutte acharnée avec le Suisse Joos Berry, finalement qualifié derrière le Canadien Reece Howden, leader tranquille.

7h06 : Térence Tchiknavorian, 2e mondial, au départ

Pas de blague hein !

7h05 : MIDOL EN QUART

Il finit deuxième derrière l'Italien Deromedis après une course passée entre la troisième et la première places, avant de se faire griller par le Transalpin. Mais l'essentiel est assuré.

7h03 : Place à Bastien Midol

Le frère de Jonathan, médaillé de bronze à Sotchi.

7h02 : CHAPUIS A LA TRAPPE !!!

Il a skié pendant toute la course derrière le Suisse Fiva et l'Allemand Bohnacker. Seuls les deux premiers de chaque course passent en quart. Ils commencent mal, ces 8es de finale...

7h : Jean-Fred Chapuis dans les starts

Souvenez-vous, c'est le champion olympique 2014 à Sotchi, lors du fabuleux triplé français.

6h58 : Point météo

Selon l'envoyé spécial de France Télé, il fait beau avec une température de -15°C. Autant dire que c'est le printemps sur le site de Genting.

6h57 : Fin de la pause

BONJOUR LA FRANCE ET LE RESTE DU MONDE !!! J’ai soupé ski cross, j’ai dormi ski cross, j’ai petit-déjeuné ski cross. Va falloir que ça glisse, les Bleus…

 

6h00 : Petite pause du live, rendez-vous à 7h pour suivre les huitièmes de finale du ski cross

La manche pour déterminer les dossards des 32 skieurs est terminée, et nos Français ne sont pas matinaux: aucun n'a fini dans le top 8, ce qui veut dire qu'ils ne seront pas tête de série et auront une course relevée en 1/8 de finale. Mais avec huit courses de quatre skieurs, les deux premiers de chaque manche seront qualifiés.



Allez, je vous abandonne à Los Angeles, et Nicolas arrive à 7h à Paris, et on espère avec plusieurs médailles entre le ski cross et le biathlon.

4h40 : Allez, ça va partir pour le ski cross

Avec la manche de «seeding» pour déterminer les places.

4h00 : Eileen Gu double championne olympique

C'est bien la princesse de ces jeux, une machine à gagner qui semble imperméable à la pression malgré ses 18 ans. Elle repart donc avec 3 médailles: deux en or en halfpipe et Big air, et l'argent en slopestyle.



 

3h55 : Protocole commotion pour une skieuse chinoise

Elle est restée plusieurs minutes au sol dans le pipe, le temps que les médecins checkent son état, mais elle se relève.



 

3h45 : Cassie Sharpe n'est pas loin du tout mais reste 2e

La Canadienne envoie avec ses deux 1080°, mais elle se rate un peu sur son dernier saut avec une main pour se rattraper. Ça sera au mieux l'argent.



 

3h25 : Eileen Gu augmente sa marge après le second run

Avec un 95.25 pts, elle distance un peu plus Cassie Sharpe, qui a pourtant le potentiel d'aller la chercher, avec deux sauts à 1.080° que ne propose pas Eileen Gu.



 

3h00 : Eileen Gu sur son nuage et prend facilement la tête

La grande favorite tue le game d'entrée, malgré le vent, avec 93 points. Elle sera dure à aller chercher pour les deux Canadiennes.



 

2h55 : Ouch, le Canadienne Karker tape le coping

Mais belle recovery et elle prend la 2e place provisoire.



 

2h45 : Mais elle est là, la championne sortante, Cassie SharpeEn or à Pyeongchang, la Canadienne, 29 ans, prend la tête du concours avec 89 pts. Ca pourrait suffire pour une médaille.
2h40 : Joli passage de l'Américaine Hannah Faulhaber

Malgré le vent, ça monte beaucoup plus haut que les précédenates pour la jeune Américaine de 17 ans, et avec 85.25 pts, elle prend la tête.

2h30 : C'est parti sur le halfpipe

Et il y a un vent mauvais qui va sans doute perturber la compet'.

2h15 : What do we want? Des médailles! When do we want them? Noooow

C'est parti chez Twenty. Bon, il va falloir patienter un peu, et les chances de médailles françaises seront pour le liveur matinal à Paris. Voici les principaux horaires:

- 2h30: la finale de ski halfpipe avec l'intouchable Eileen Gu qui veut récolter sa 3e métaille, après l'or en Big air et l'argent en slopestyle.

- 4h45: qualifs de ski cross, avec nos quatre Français Jean-Frédéric Chapuis, Bastien Midol, François Place, Térence Tchiknavorian (avec les 1/8 à 7h, les 1/4 à 7h35, les 1/2 à 7h54 et la finale vers 8h15)

- 5h10: la demi-finale de hockey hommes Finlande - Slovaquie

- 8h00: le mass start biathlon femmes, avec Julia Simon, Justine Braisaz, Anaïs Chevalier et Anaïs Bescond face à l'immense favorite norvégienne Roeiseland 

-10h00: le mass start biathlon hommes, avec Quentin Fillon-Maillet, Emilien Jacquelin, Simon Desthieux et Fabien Claude

Yo la mif, toujours pas endormis ? L’insomnie vous guette ? Estimez-vous heureux, on est là pour vivre ensemble l’antépénultième journée de ces JO 2022, et quelle journée ! Deux mass start de biathlon au programme en début de matinée, où l’on surveillera bien évidemment notre méga crack national Quentin Fillon-Maillet. Avant ça, la France aura de grandes chances d’étoffer son tableau de chasse grâce au ski cross avec son quatuor Jean-Frédéric Chapuis, Bastien Midol, François Place, Térence Tchiknavorian. Avec une mention spéciale pour Midol et Tchiknavorian, qui occupent les deux premières places de la Coupe du monde. Si on était exigeants, on demanderait un podium 100 % français. Mais on se contentera de l’or…

>> Ne bougez pas, le live va bientôt commencer