Mondial de hand : Les Françaises se qualifient pour les quarts en battant la Serbie sur le fil

HANDBALL Les Tricolores sont assurées avec 8 points de finir à l’une des deux premières places du groupe I, avant même leur match contre la Russie lundi soir à 20h30

Laure Gamaury
— 
A l'image de Grace Zaadi Deuna, les handballeuses tricolores ont du batailler pour venir à bout des Serbes et se qualifier pour les quarts de finale du Mondial en Espagne.
A l'image de Grace Zaadi Deuna, les handballeuses tricolores ont du batailler pour venir à bout des Serbes et se qualifier pour les quarts de finale du Mondial en Espagne. — AFP

Que ce fut laborieux mais Grace Zaadi et ses partenaires sont venues à bout des Serbes. Les handballeuses françaises, championnes olympiques à Tokyo il y a quatre mois, se sont qualifiées pour les quarts de finale du Mondial-2021 à Granollers (Espagne), grâce à leur victoire 22 à 19 contre la Serbie, ce samedi en début de soirée. Les joueuses d’Olivier Krumbholz affronteront la Russie (7 points), sous drapeau neutre, lundi soir (20h30) dans un match pour la première place, afin d’éviter la Norvège, l’autre grand favori de la compétition et en tête du groupe II.

Les coéquipières de Coralie Lassource ont signé samedi leur cinquième victoire dans ce Championnat du monde et sont assurées avec 8 points de finir à l’une des deux premières places du groupe I. Elles ne connaîtront leur adversaire en quarts qu’à l’issue des dernières rencontres du tour principal lundi soir. Quel que soit le résultat contre la Russie, le quart de finale sera relevé pour les Françaises, puisqu’elles affronteront soit les Norvégiennes (3e des Jeux de Tokyo), soit les Suédoises (4e à Tokyo), soit les Néerlandaises, tenantes du titre mondial.

Un doublé oh combien relevé

Samedi contre la Serbie, les Françaises ont été menées en première période (12-9), malgré les arrêts de Laura Glauser (7). L’attaque française a été en échec au tir, n’inscrivant aucun but dans les 13 dernières minutes avant la pause. En seconde période, les Bleues ont rapidement recollé (12-12) sans parvenir pendant longtemps à se détacher, en raison de nombreux face-à-face manqués avec la gardienne serbe Jovana Risovic. Mais un arrêt sur penalty de l’entrante Cléopâtre Darleux puis un jet de sept mètres obtenu par Méline Nocandy transformé par Grâce Zaadi leur ont permis de faire l’écart (20-18, 58e) et de gérer la fin de match.

Championnes olympiques à Tokyo début août, elles visent un doublé en l’espace d’un peu plus de quatre mois que seules les Danoises (1996) et les Norvégiennes (2004 et 2012) sont parvenues à réaliser (JO-Euro à l’époque). En championnat du monde, les Françaises restaient sur une élimination dès le premier tour à Kumamoto (Japon) en 2019, leur seul échec en compétition internationale depuis 2016, puisqu’elles sont montées sur six podiums lors des sept précédents grands championnats.

Depuis le début de la compétition à Granollers, au nord de Barcelone, les Françaises ont nettement dominé des adversaires solides, comme la Slovénie (29-18),  le Monténégro (24-19) ou encore  la Pologne (26-16).