20 Minutes : Actualités et infos en direct
WTF !« Fuck ! »… Les audios du plantage du VAR lors de Spurs-Liverpool dévoilés

Tottenham-Liverpool : « Fuck ! Delay the game »… Le plantage total du VAR met les arbitres en panique

WTF !Une erreur monumentale d’arbitrage de la VAR, lors de Tottenham-Liverpool, a été dévoilée par l’instance des arbitres professionnels du football anglais et risque de faire du bruit du côté des détracteurs de l’arbitrage vidéo
Simon Hooper et ses assistants ont commis une grossière erreur, annulant un but parfaitement valable après intervention de la VAR, samedi, lors du match entre Tottenham et Liverpool.
Simon Hooper et ses assistants ont commis une grossière erreur, annulant un but parfaitement valable après intervention de la VAR, samedi, lors du match entre Tottenham et Liverpool.  - Javier Garcia//SIPA / SIPA
Aymeric Le Gall

Aymeric Le Gall

Voilà qui devrait apporter une cascade de flotte au moulin des haters du VAR. Encore que, pour le coup, il faut plus parler d’erreur humaine que de défaillance de l’outil. C’est d’ailleurs ce qu’on fait les arbitres de Premier League, après l’immense raté le week-end dernier lors du match entre Tottenham et Liverpool, finalement remporté (2-1) par les Spurs, après l’annulation d’un but totalement valable de Luis Diaz pour Liverpool. Ceux-ci ont admis qu’une « erreur humaine importante s’était produite », avant que l’instance des arbitres professionnels du football anglais (PGMOL) ne décide carrément, par souci de totale transparence, de dévoiler les échanges entre l’arbitre de terrain et ceux officiant derrière leurs écrans.

Qu’apprend-on ? « Après que les officiels de terrain ont refusé le but pour hors-jeu, la phase et le processus de vérification ont commencé et ont été correctement exécutés par le VAR, explique le PGMOL dans le communiqué. Le choix du point de coup d’envoi était exact et l’utilisation d’une ligne 2D unique sur le pied du deuxième défenseur le plus en arrière était également correctement positionnée. » En gros, que le VAR a bien mis en évidence que Luis Diaz était en jeu d’un bon mètre au moment ou Mohamed Salah le lance en profondeur. Problème, les arbitres du VAR se sont emmêlé les neurones et ont validé la décision de leur confrère, oubliant que celui-ci avait injustement annulé le but.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Good job boys, good process ! » (ou pas)

« Dans un moment d’inattention et de perte de concentration, le VAR a perdu de vue la décision sur le terrain et a communiqué à tort ''check complete'', confirmant ainsi par inadvertance la décision sur le terrain. Il a fait cela sans aucun dialogue avec l’assistant VAR », poursuit le PGMOL. Et tout ce beau monde de se féliciter au micro : « Good job boys, good process ! » Avant de se rendre compte que c’était en réalité tout l’inverse. Le match ayant repris, il n’était alors plus possible, selon les règles en vigueur, de revenir sur la décision d’invalider le but, et ce même si les arbitres du VAR ont évoqué un temps l’hypothèse d’arrêter la rencontre.

« L’équipe VAR s’est penchée sur la question de savoir si le match pouvait être arrêté à ce moment-là, mais le VAR et son assistant ont conclu que le protocole VAR prévu par les Lois du Jeu ne le permettait pas, et ont décidé qu’une intervention n’était pas possible puisque le jeu avait repris », confirme le communiqué. On attend alors l’un des assistants VAR répéter « fuck, fuck ! », conscient que cette décision risquait de faire beaucoup parler. D’autant que deux minutes plus tard, Heung-Min Son ouvrait le score pour Tottenham… Les excuses des officiels n’y ont rien changé, Jürgen Klopp estimant que le mea culpa des arbitres « n’aidait pas » son équipe à prendre des points. De son côté, Virgil Van Dijk confiait avoir « perdu confiance » en le VAR. Tu m’étonnes, John !

Sujets liés