20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLOlivier Giroud interviewé par un pasteur breton avant AC Milan-Rennes

Ligue Europa : Olivier Giroud interviewé par un pasteur breton avant AC Milan-Stade Rennais

FOOTBALLTrès croyant, l’attaquant des Bleus et de l’AC Milan échange, ce lundi dans « Ouest-France », avec le pasteur Joël Thibault, qui fait pour lui figure de guide spirituel depuis leur rencontre à Clairefontaine en 2016
L'attaquant tricolore de l'AC Milan Olivier Giroud célèbre le dernier succès de son équipe devant ses supporteurs, dimanche contre Naples (1-0).
L'attaquant tricolore de l'AC Milan Olivier Giroud célèbre le dernier succès de son équipe devant ses supporteurs, dimanche contre Naples (1-0). - Isabella BONOTTO / AFP / Isabella BONOTTO / AFP
Jérémy Laugier

J.Lau.

Nous ne sommes qu’en février mais le prix du contexte le plus improbable pour une interview de sport en 2024 mérite déjà de revenir à Ouest-France. A trois jours du barrage aller de la Ligue Europa entre l’AC Milan et le Stade Rennais, jeudi (21 heures), le quotidien propose ainsi un entretien croisé réalisé en visio entre l’attaquant des Bleus et des Rossoneri Olivier Giroud et… son pasteur Joël Thibault, installé à Rennes.

Pasteur protestant évangélique de l’église Espérance des nations, celui-ci fait figure de guide spirituel pour Olivier Giroud, depuis leur rencontre remontant à 2016 à Clairefontaine. Les deux amis ont déjà prévu se voir la veille du match retour en Bretagne. « Ça fera plaisir de revenir en France, et Rennes ça reste un bon souvenir pour moi avec Chelsea », indique le joueur de 37 ans, très croyant, qui avait connu deux succès en 2020 contre le Stade Rennais, lors de la phase de poule de la Ligue des champions.

Interrogé par Joël Thibault sur l’intérêt manifesté par la famille Pinault pour sa venue au club l’été dernier, Olivier Giroud y allé d’une petite confidence : « J’ai toujours apprécié François-Henri Pinault. On a été un temps voisin à Londres, et il m’avait même invité un jour à dîner chez lui. On avait sympathisé avec nos épouses aussi [la célèbre actrice Salma Hayek donc]. Il y a eu un intérêt de Rennes, et ce capital sympathie que j’ai en France fait toujours plaisir. Mais ce n’est pas dans mes projets d’y revenir ». Après tout, l’insubmersible buteur des Bleus a encore quatre ou cinq saisons devant lui, non ?

Sujets liés