20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALL FEMININBlessées contre l’Autriche, Diani et Katoto quittent l’équipe de France

Equipe de France féminine : Diani et Katoto, blessées contre l’Autriche, quittent les Bleues

FOOTBALL FEMININLes deux attaquantes souffrent d’une « gêne musculaire à une cuisse » et ne participeront pas au dernier match de poule des Bleues en Ligue des nations, mardi (19h15) au Portugal, pour lequel Hervé Renard va chambouler son onze de départ
Kadidiatou Diani a disputé la première période contre l'Autriche vendredi, avant de laisser sa place à son amie Marie-Antoinette Katoto, dont c'était le grand retour sous le maillot bleu.
Kadidiatou Diani a disputé la première période contre l'Autriche vendredi, avant de laisser sa place à son amie Marie-Antoinette Katoto, dont c'était le grand retour sous le maillot bleu.  - Damien Meyer / AFP / AFP
Jérémy Laugier

J.Lau.

Les retrouvailles auront été de courte durée entre l’attaquante du Paris Saint-Germain Marie-Antoinette Katoto et son ex-partenaire de club Kadidiatou Diani. Alors que la première, de retour en équipe de France féminine de football après un an et demi d’absence, a remplacé la seconde à la mi-temps contre l’Autriche (3-0), vendredi à Rennes, les deux joueuses quittent les Bleues ce lundi. La FFF indique que les deux amies souffrent d’une « gêne musculaire à une cuisse ». Il faut dire que le net succès obtenu vendredi, avec à la clé un but de Marie-Antoinette Katoto (84e), a permis d’assurer la qualification pour les demi-finales de la Ligue des nations.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Le dernier match de la phase de groupes, mardi (19h15) au Portugal, n’a donc plus le moindre enjeu sportif pour les joueuses d’Hervé Renard, ce qui incite celui-ci à ne prendre aucun risque physique avec ses deux attaquantes. De même, le sélectionneur tricolore va procéder à un important turnover afin de préserver six joueuses sous la menace d’une suspension lors du Final Four de la Ligue des nations, en cas de carton jaune reçu mardi.

Il s’agit des défenseures Elisa De Almeida, Griedge Mbock et Wendie Renard, des milieues Amandine Henry et Léa Le Garrec, et de l’attaquante lyonnaise Eugénie Le Sommer. C’est pourquoi trois joueuses débarquent en renfort dans le groupe, l’attaquante Melvine Malard (Manchester United, prêtée par l’OL) et deux petites nouvelles : les défenseuses Hillary Diaz (19 ans, Bordeaux) et Thiniba Samoura (PSG, 19 ans). Une belle opportunité de se montrer, à huit mois des JO de Paris 2024.

Sujets liés