PSG - Montpellier : Paris roule sur Montpel' grâce à un Neymar au-dessus des nuages... Revivez le live avec nous

LIVE Après avoir roulé sur Clermont lors de la première journée, le PSG a enchaîné face à Montpellier grâce à un Neymar on fire

Aymeric Le Gall
— 
Neymar contre Montpellier au Parc des Princes
Neymar contre Montpellier au Parc des Princes — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

 



22h55 : Je vous laisse ici, je vais descendre en zone mixte en espérant qu’on puisse causer à Neymar. Et je vous prépare des papiers tout beau tout chaud pour votre gueule de bois de demain, promis. Passez une bonne soirée et à très vite sur notre site. Bécots !
22h50 : Allez basta, Paris a bien fait le boulot ce soir malgré deux buts encaissés. On aura vu un immense Neymar, auteur d’un triplé et d’un match plein dans tous les compartiments du jeu. Petit bémol pour Mbappé et sa bouderie malvenue. Ça va être le premier dossier chaud à gérer pour le père Galtier.
91e : A but de Montpellier, j'avais la tête penché sur l'ordi, je n'ai pas vu. 5-2
90e : Galtier sort Neymar pour lui offrir une belle ovation du Parc des Princes. Quel match du Brésilien.
87e : Le cinquième but !!! Renato Sanches, dont j'avais manqué l'entrée en jeu, reprend avec un peu de chance un centre en retrait de Nuno Mendes, le ballon est topé et termine dans la lucarne, Omlin ne peut rien faire.
85e : Quelle passe Messi, en suspension dans les airs, qui remet en une touche un centre de Mendes et trouve Ney dans la profondeur. Le Brésilien ne rate pas son duel avec Omlin, triplé pour lui ce soir. C’est une belle récompense tellement il a été monstrueux dans tous les registres ce soir.
84e : OH MAMAN QUEL BUUUUUUUUT !!!!!
81e : Quelle manchette d'Omlin sur ce scud de Mbappé !! Il prend quatre pions ce soir mais il est fort ce garçon.
80e : Je ne voudrais pas être médisant, vous me connaissez, mais il m'a tout l'air de bien manger à la cantine le Mamad, popopo !
78e : Entrée en jeu de Sakho ovationné par tout le Parc, les frissons !
75e : Le Virage Auteuil chante encore pour Mamad, on n'oublie pas le capt'ain, la base.
72e : Jolie combinaison en une touche entre Verratti, Neymar et Messi qui conclut ça par un tir (arrêté par Omlin).
69e : Et voilà le but de Kylian (qui ne célèbre pas) ! Joli exter du droit après un corner prolongé par une tête parisienne au deuxième poteau.
65e : Même si je sais qu'il est bien chez lui, à la Paillade, je rêverais de voir Savanier dans un club du top 5.
62e : Messi est très discret ce soir je trouve.
58e : Réduction du score montpelliéraine en deux temps, Khazri reprend un premier tir de Maouassa repoussé par Gigio. Tout est parti d'une passe au miel des Vosges signée Savanier.
55e : Je me suis concentré à regarder la réaction de Mbappé sur le but de Neymar et je confirme, tout dans son langage corporel hurle le mécontentement. Certains diront que c'est des détails, qu'on exagère, mais je vous jure que non.

 

52e : Je rembobine >> Hakimi s'appuie sur Mbappé, qui la lui remet parfaitement pour le centre (contré), Neymar surgit et saute comme une carpe pour pousser le ballon de la tête au fond des filets.
51e : LE DOUBLEEEEEEEE DU NEY !!!!!!
48e : Neymar trouve Mbappé en profondeur - qui ne boude pas, du coup -, son centre est bon mais la tête de Hakimi est contrée.
46e : C’est reparti ! Je ne me suis toujours pas remis du comportement de péteux de Mbappé… Hallucinant. On va voir si Galtier va joindre les actes à la parole, lui qui a annoncé qu’aucun joueur n’est au-dessus du collectif et qu’il se montrera intraitable avec ceux qui ne jouent pas le jeu. Même quand tout va bien dans ce club, il trouve toujours un moyen pour s'offrir une polémique à la con. Bienvenue à Paris, Christophe !
45e : Mi-temps, petite pause fraîcheur pour bibi et on se retrouve dans un petit quart d'heure.
45e : Mais quel débilos Mbappé !!!! Vexé que Vitinha ne la lui mette pas en profondeur, le gars stoppe littéralement sa course, lève les bras, et REVIENT VERS SON BUT ALORS QUE L’ACTION SE POURSUIT. Je n’ai jamais vu ça de ma vie. Sauf que derrière ça continue, Hakimi est en position de délivrer un centre mais y’a personne dans l’axe. Honteux.
43e : Ce coup-ci c'est Ney et c'est contre-pied, comme d'hab. Paris mène 2-0
42e : OH LE BORDEL COMMENT VOUS RESUMER CETTE DERNIERE MINUTE ? 1. Mbappé met un défenseur dans le vent avec un crochet de l’espace mais il en fait trop devant Omlin et perd le ballon 2. Messi récupère et tire, c’est contré 3. Neymar rerécupère et tire, c’est arrêté 4. Finalement l’arbitre siffle péno pour une nouvelle main.
41e : A noter qu’on parle de Falaye Sacko, et non de Mamad Sakho avec un H comme Héliport.
40e : BUUUUUUUUUT POUR PARIS ! Centre fort de Mbappé et Sacko la met dans ses propres filets. Elle n’était pas cadrée de la part de Mbappé (vu que c’est un centre), le but ne lui sera pas accordé. Bon ben il aura fallu ça pour que Paname ouvre le score.
39e : Mendes va tellement vite que même quand il pousse trop le ballon, il se fait une auto-passe.
37e : Popopo ce contrôle de balle orienté de Leo, attention les rétines. Le tir est raté en revanche.
34e : Je trouve ça comme par contre quand t'as le meilleur tireur de péno du monde dans ton équipe de laisser Kyky tirer. Alors oui, c'est pour le lancer, blabla, mais tout de même.
33e : Nuno se mange un gros stop, l’arbitre ne dit rien et Neymar se venge en allant tamponner gratos Tchato. Faut qu’il se calme, il est en train de retomber dans ses mauvais travers. Tu files un mauvais mouton Ney, arrête tout de suite et remets-toi à jouer.
31e : Quelle passe de Messi pour Neymar !!! Bon derrière le Brésilien plonge dans la surface après un duel avec Sacko. Il le touche vite fait mais je pense que c'est dur de siffler. Et le Ney qui en rajoute des caisses et se tortille comme si on lui avait découpé la jambe à la machette, bon...
28e : Superbe une-deux entre Messi et Neymar qui se termine à nouveau par une horizontale d’Omlin sur un tir de l’Argentin. Ca commence à faire beaucoup là.
25e : Le coup franc de Messi et nouvelle parade de grande classe d'Omlin !
24e : L'arrêt d'Omlin devant Mbappé, c'est terrible, la France est éliminée de l'Euro dès les 8es de finale !
23e : En effet, main de Ferri dans un duel de la tête avec Nuno.
22e : Whaaaaaat ??? Péno pour le PSG après appel de la VAR !
21e : Pause apéro.
20e : Gros déboulé de Neymar qui met son vis-à-vis dans le zef et centre fort devant le but, ça passe entre les jambes d’Omlin mais c’est dégagé loin par Cozza, c’était chaleur là. Derrière, Vitinha récupère et enroule de l’extérieur de la surface, c’est loin là aussi mais le Parc applaudit son nouveau milieu de terrain de poche.
19e : Le CUP annonce la couleur.

 

17e : Ouuuuuuh la caresse de Messi en cloche pour Neymar qui contrôle bien mais manque de vitesse pour enchaîner avant la sortie d’Omlin. Mais le Parc apprécié l’offrande.
15e : Super retour de Presko après que Nuno s’est fait prendre naïvement en grand pont par un attaquant montpelliérain qui partait en contre.
13e : Comme Juste Leblanc.

 

11e : Petit polo et pantalon léger, sneakers blanches, Galette à un look élégant pour sa première chez lui. Ouais, je fais aussi des points mode de temps en temps.
10e : Pour vous donner une idée de bordel : Le Parisien le plus bas sur le terrain c'est Presko et il est 20 mètre au-delà de la ligne médiane.
8e : Le bloc montpelliérain est déjà très très bas, on va voir comment le Paris de Galtier (Galette pour les intimes) s'en sort pour trouver la faille.
7e : Kyky touche son premier ballon de la saison, contrôle, passement de jambes et accélération, il décale bien Hakimi à droite mais l’action ne donne rien.
5e : Même coup franc que contre Clermont pour Ney mais pas du tout la même finition. C’est mou et dans le mur. Derrière, le Brésilien récupère mais le pressing montpelliérain le fait reculer jusqu’à la ligne médiane et perdre le ballon.
3e : Premier petit pont de Neymar et premier gui lis dans le bas-ventre du Parc. Les Parisiens ont le ballon depuis le coup d’envoi, ça construit tranquillement, sans se presser. Verratti joue assez bas, il vient souvent s’intercaler avec les centraux quand l’un des trois derrière monte.
1e : C'est parti !
20h58 : Phil Collins résonne, les joueurs arrivent, grosse mabiance, on va se mettre bien ce soir.
20h55 : Premier tifo de la saison à la maison pour le CUP. Après des mois de grèves et d'ambiance à s'ouvrir les veines au sécateur, je vous le dis, ça fait plaisir de revoir ça !!!

 

20h45 : Les joueurs sont rentrés aux vestiaires. Et je profite de voir l’arrosage automatique se déclencher pour voir conseiller ce petit pap que j’ai préparé en fin de semaine sur la sécheresse et la manière dont les clubs gèrent les restrictions d’eau.

 

20h45 : Font iech avec leur compo vidéo là. Je vais vous la faire à l'ancienne si vous n'avez pas Twitter.

Omlin : Sainte-Luce, Cozza, Sacko, Tchato - Savanier, Chotard, Ferri, Khazri, Maouassa - Wahi


 

20h43 : A noter que c'est le grand retour de Mamad "Paris tu peux pas test... KESKIA !!" Sakho. Le Collectif ultras Paris lui a bien évidemment rendu hommage. Mamad à tout jamais Parisien.

 

20h42 : Les deux équipes sont à l'échauffement. Boulogne chambre gentiment Sergio Ramos qui vient d'envoyer une saucisse au-dessus du but.
20h40 : Seul changement dans la compo parisienne par rapport au strike clermontois, Mbappé est de retour après sa petite gêne aux adducteurs. Pour son premier match au Parc en tant qu'entraîneur du PSG, Galtier a mis la machine de guerre.

 

20h35 : Quasi ras la gueule.

 

20h30 : Yoooooo la famille ! En direct du Parc, prêt à passer une belle soirée de foot en votre compagnie. Le Virage Auteuil est déjà ras la gueule, ça va faire du bruit ce soir.
Ce PSG-Montpellier est bien plus qu’un simple match pour le club de la capitale. C’est l’histoire de retrouvailles entre un public et une équipe qui, l’an passé, ont terminé la saison en faisant chambre à part. Depuis, le club a impulsé une révolution à tous les étages, aussi bien sur le terrain qu’en coulisses, et les premiers signaux délivrés par ce nouveau PSG du duo Christophe Galtier-Luis Campos depuis le début du mois de juillet sont plutôt très positifs. Pour définitivement embarquer le public avec lui, Paris devra l’emporter ce soir contre Montpellier, si possible en offrant du spectacle à un public qui en a trop longtemps été sevré avec Mauricio Pochettino.

» Rendez-vous à 20h30 pour l’avant-match