FC Barcelone : Christensen et Kessié autorisés à quitter le club s’ils ne sont pas enregistrés d’ici samedi

FOOTBALL Les agents d’Andreas Christensen et Franck Kessié ont tenu à ajouter une clause dans leur contrat les autorisant à quitter le Barça s’ils n’étaient pas enregistrés par la Liga avant le début de la saison

A.L.G.
Franck Kessié et Joan Laporta, lors de l'arrivée de l'ancien Milanais au Barça.
Franck Kessié et Joan Laporta, lors de l'arrivée de l'ancien Milanais au Barça. — Pau BARRENA / AFP

Ce n’est pas encore la débandade au Barça, mais on s’en rapproche quand même tout doucement. Totalement bloqué après avoir joué au Monopoly lors de ce mercato estival, les Blaugranas se retrouvent dans l’impossibilité d’enregistrer leurs recrues auprès de la Liga, et ce à quatre jours de la reprise du championnat face au Rayo Vallecano.

Le club a bien essayé de multiplier les pistes pour faire entrer du cash (pression sur De Jong pour un départ, vente d'une partie des parts de Barça Studios, accord salarial avec Gerard Piqué, sponsoring du Camp Nou via Spotify) mais cela ne suffit pas à respecter le plafond salarial imposé par la Ligue espagnole.

Christensen et Kessié peuvent décider de plier bagages

Mercredi, ESPN nous apprend carrément que deux recrues estivales pourraient finalement quitter le club gratuitement, sans avoir joué le moindre match officiel avec les Catalans, si leur contrat n’était pas enregistré d’ici à la reprise du championnat. Il s’agit de Andreas Christensen et Franck Kessié, tous deux arrivés librement de Chelsea et de l’AC Milan, et qui disposent d’une clause de libération dans leur nouveau contrat signé avec le Barça.

Si rien n’indique qu’ils en arriveront à une telle solution extrême, comme le précisent les journalistes d’ESPN, la présence de cette seule clause prouve que les agents des joueurs avaient conscience du jeu dangereux auquel joue le Barça cet été, qui recrute à tour de bras alors même que le club est étranglé financièrement.