FC Barcelone - Juventus : Dembélé régale avec un golazo et une célébration à la Steph Curry

FOOTBALL Face à la Juve, Ousmane Dembélé a démontré l’étendue de son talent en marquant un but de toute beauté, qu’il a célébré à la manière d’un Stephen Curry (qui a validé la célébration du Français)

W.P, avec AFP
— 
Est-il droiter, est-il gaucher, Ousmane Dembélé?
Est-il droiter, est-il gaucher, Ousmane Dembélé? — ADAM DAVIS/EFE/SIPA

Comment ne pas regretter les blessures, les retards à l’entraînement et l’irrégularité chronique d’un joueur que l’on sait capable de merveilles sur un terrain de football ? Face à la Juventus en amical, Ousmane Dembélé a une nouvelle fois fait étalage de son talent en éliminant trois défenseurs adverses avant de terminer le travail d’une frappe puissante. Voyez plutôt.


Dembouz a célébré son but en mode « night, night » à la Stephen Curry. Le basketteur n’a d’ailleurs pas manqué de saluer le geste de l’ancien Rennais, totalement validé par la star des Warriors sur Twitter.

Manque de bol pour le Barça et Dembélé, la Juventus a riposté cinq minutes plus tard, un centre précis de l’ailier colombien Cuadrado trouvant Kean qui a vaincu le gardien de Barcelone Marc-Andre ter Stegen. Barcelone a néanmoins vite repris l’avantage toujours par un but de Dembele, qui a puni une mauvaise défense italienne.

Lewandowski pas à son avantage

L’entraîneur de Barcelone, Xavi Hernandez, a procédé à une série de changements à la mi-temps, Dembele laissant la place à la nouvelle recrue brésilienne Raphina. Malgré un brillant début de mi-temps de Barcelone, c’est la Juventus qui a marqué, Kean repoussant un rebond dans les filets à la 52e minute.

Barcelone a eu deux occasions d’aggraver le score à la 68e minute. D’abord Raphina a secoué la barre transversale avec un coup franc, puis un tir d’Ansu Fati a frappé le poteau. La nouvelle recrue de Barcelone, Robert Lewandowski, a eu du mal à faire bonne impression avant d’être remplacé au milieu de la seconde période.