Serie A : Paolo Maldini confirme la possible vente de l’AC Milan

FOOTBALL Détenu depuis 2018 par le fonds d’investissement américain Elliott, le club milanais pourrait vite passer sous pavillon bahreïni

A.L.G. avec AFP
— 
Paolo Maldini et le Z, (le seul, l'unique).
Paolo Maldini et le Z, (le seul, l'unique). — MIGUEL MEDINA / AFP

L’AC Milan serait en passe de changer de mains. Selon Reuters, les négociations entre le fonds d’investissement américain Elliott, actuel propriétaire du club milanais, et le fonds Investcorp, basé au Bahreïn et créé en 1982 pour gérer des investissements de « familles du Moyen-Orient », seraient même bien avancées.

Interrogé sur le sujet, Paolo Maldini n’a pas démenti. « Il est normal qu’il puisse y avoir une vente dans l’avenir de l’AC Milan », a estimé dans la soirée de vendredi l’ex-joueur vedette et actuel directeur sportif des Rossoneri, interrogé sur DAZN avant le match contre le Genoa. « Mais quand ? Sincèrement, je ne le sais pas », a ajouté Maldini, invitant les dirigeants et les joueurs à rester concentrés sur le championnat et la Coupe d’Italie, dont Milan jouera mardi la demi-finale retour contre l’Inter.

L’AC Milan de retour au premier plan

Vendu en 2017 par Silvio Berlusconi à un homme d’affaires chinois, Li Yonghong, le club milanais est la propriété du fonds d’investissement Elliott depuis 2018. Après quelques années difficiles, l’AC Milan, engagé dans la lutte pour le titre en Serie A, a retrouvé la Ligue des champions cette saison et est en train de travailler avec l’Inter à la construction d’un nouveau stade commun pour accroître les revenus de billetterie des deux clubs.