Milan AC: Ça y est, Silvio Berlusconi a officiellement vendu le club à des investisseurs chinois

FOOTBALL L'ancien président du conseil des ministres Italien a vendu 99% de ses parts...

P.C avec AFP

— 

Silvio Berlusconi, le 22 octobre 2015, à Madrid
Silvio Berlusconi, le 22 octobre 2015, à Madrid — GERARD JULIEN AFP

Un accord a enfin été trouvé entre la holding de la famille Berlusconi, Fininvest, et un groupe d’investisseurs chinois. Après des mois de négociations, Danilo Pellegrino, PDG de la Fininvest, et Han Li, représentant du groupe d’investisseurs chinois, ont enfin signé ce vendredi un accord préliminaire de vente. Le club de football de Milan devrait être vendu pour la somme de 740 millions d’euros, d’après le communiqué de Fininvest.

Le groupe d’investisseurs chinois se serait engagé a insuffler dans le club près de 350 millions d’euros sur trois ans. L’AC Milan, qui n’a terminé que 7e du championnat italien la saison dernière malgré son palmarès prestigieux, rejoint ainsi son voisin de l’Inter qui avait lui aussi été racheté par une société chinoise, Suning.

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Ménez veut «retrouver le plaisir de jouer»

Parmi les futurs propriétaires de l’AC Milan, réunis au sein d’un groupe baptisé Sino-Europe Sports Investment Management Changxing, figurent les sociétés Haixia Capital et l’entrepreneur Yonghong Li, ainsi que des entreprises chinoises publiques et privées de l’industrie et de la finance.

La vente doit encore être validée par les autorités italiennes et chinoises et devrait être définitive d’ici fin 2016. Pour confirmer l’accord préliminaire, les investisseurs chinois se sont engagés à verser 15 millions d’euros immédiatement et 85 millions dans un délai de 35 jours.

« Pendant toute la procédure de négociation (…), Fininvest a toujours maintenu la priorité clairement établie par M. Berlusconi : fournir à l’AC Milan, via une structure appropriée, les ressources financières plus importantes désormais essentielles pour être compétitif face aux meilleurs clubs de football du monde », a insisté la holding de la famille Berlusconi.