Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
FOOTBALLComment le Niçois Kluivert a été expulsé alors qu’il était… sur le banc !

Ligue 1 : Comment le Niçois Justin Kluivert a été expulsé alors qu’il était… sur le banc !

FOOTBALL
L’ailier néerlandais, fils de l’ancien buteur Patrick, a vu rouge à la 85e minute. Pourquoi ? Son entraîneur Christophe Galtier a nié que son joueur ait pu effectuer un geste obscène
Ligue 1 : le débrief express de RC Strasbourg-OGC Nice (0-0)
Thibaut Gagnepain

Thibaut Gagnepain

L'essentiel

  • L’OGC Nice est allé décrocher un match nul 0-0 sur la pelouse du RC Strasbourg ce samedi.
  • Le match a été marqué par deux exclusions : du capitaine niçois Dante mais aussi de son partenaire Justin Kluivert… qui était sur le banc.
  • Comment un tel carton rouge a pu être distribué ? Christophe Galtier est revenu sur ce fait de match.

Au stade de la Meinau à Strasbourg,

Une scène inhabituelle. Presque incroyable. La 85e minute de jeu venait de débuter à la Meinau ce samedi quand Stéphanie Frappart s’est dirigée vers le banc de touche de l’OGC Nice. Pour calmer Christophe Galtier, remonté depuis l’exclusion sévère de Dante en début de seconde période ? Pas du tout !

Quelques instants plus tard, l’arbitre brandissait le carton rouge à destination de… Justin Kluivert. Soit un joueur qui avait quitté le terrain depuis une vingtaine de minutes et s’était rhabillé. Pourquoi une telle sanction ? Sur le coup, personne au stade n’a compris. Et même une heure après le match à Strasbourg (0-0), le coach azuréen était encore abasourdi.

« C’est incompréhensible », a tonné Christophe Galtier. « Ce rouge, je le trouve non justifié. On m’a dit que c’était car Justin avait eu des gestes obscènes. C’est faux, c’est un mensonge. Qu’il ait pu contester une faute sur Calvin (Stengs), c’est possible. Mais il y a une différence entre contester et faire des gestes obscènes. »

« Atmosphère malsaine »

Le technicien de l’OGC Nice en voulait également au 4e arbitre, Hakim Ben Hadj, qui a alerté Stéphanie Frappart. « Il avait décidé de rendre l’atmosphère sur les bancs de touche un peu malsaine », a insisté le coach, également embêté par l’éventuelle suspension de son ailier néerlandais. Manquera-t-il la demi-finale de Coupe de France mardi puis le choc contre le PSG samedi ?

« Je suis en colère car une exclusion sur un banc de touche peut avoir des conséquences importantes […] On ira devant la commission de discipline. Il faut plus de pédagogie, plus de psychologie face un joueur à ce moment-là de la partie. »

Décidément, ce n’était pas la meilleure après-midi des Niçois cette saison. Peu après la pause, leur capitaine Dante avait déjà vu rouge, pour deux cartons jaunes. Un avis Christophe Galtier ? « Il a fait trois fautes. J’ai revu celle de la 34e minute (où il ne prend pas de sanction), il y a la volonté de dégager mais il y a aussi un pied haut. Ça aurait pu être un deuxième carton jaune. Le deuxième sorti juste après la pause est de la compensation », assure-t-il. Avant de lier tout ça à une « pression à la mi-temps sur le corps arbitral ». De qui ? L’entraîneur niçois ne dira pas clairement qu’il pensait à des membres du club alsacien. « Ce n’était pas de nous en tout cas ».

Sujets liés