PSG - Monaco : Sans briller (pour changer), Paris s'impose grâce à un doublé de Mbappé... (Ne) revivez (pas) ce match en live

LIVE Malgré la victoire, les Parisiens ont de nouveau livré un match sans saveur au Parc des Princes

Aymeric Le Gall
— 
A la pause contre Monaco, Mbappé a déjà frappé deux fois.
A la pause contre Monaco, Mbappé a déjà frappé deux fois. — FRANCK FIFE / AFP



22h40 : Allez, je ne m'éternise pas, j'ai trop hâte d'aller écouter Pochettino nous dire que son PSG progresse de match en match dans le fond de jeu. Merci à toutes et à tous d'avoir passé cette soirée en notre compagnie, courage pour demain.
92' : 92': Allez basta, Paris s'impose 2-0 au terme d'un nouveau match sans saveur ni idées. On dit merci qui ? Merci Kyky (pour changer).
90' : 90': Nouvelle tentative lointaine du Russe, Donnarumma se couche bien.
89' : 89': Golovine a bien failli expédier une merveille dans la lucarne mais rien ne peut arriver à Gigio ce soir. Ca frôle la lulu et ça sort.
88' : 88': Mbappé a droit à son ovation. Icardi, lui, à quelques minutes de jeu avant de se trouver un autre club en janvier.
86' : 86': Donnarumma par contre, c'est un grand oui. Tous-les-jours. Sur sa ligne, dans les airs, dans le jeu de relance rapide à la main, le mec à tout bon.
84' : 84': Pochettino quitte sa zone techique pour aller se rassoir. Sûrement pour préparer sa thèse sur le style offensif de son équipe qu'il va nous fourrer au fond de la gorge après le match.
82' : 82': Je me souviens que le vieux chat obèse de mon voisin (RIP Gras Double), quand j'étais môme en Bretagne, ronronnait moins que ce PSG. Terrible.
78' : 78': Messi a bien failli me faire mentir avec ce petit piqué avec effet rétro sur Nübel. S'il rentre, c'est un des buts de l'année. Sauf que non.
75' : 75': Désolé de ne pas vous parler du match mais il ne se passe strictement rien. J'ai déjà vu plus d'action dans un épisode de Derrick, une fois. Le n° 27, saison 789 (de mémoire).
74' : 74': Et derrière ça ose te lancer du « et ils sont où les Monégasques » [emojo tête de singe qui se cache les yeux].
72' : 72': Boulogne essaye de réveiller le Parc en lançant un chant mais ça a du mal à prendre.
70' : 70': Nouveau une-deux entre Messi et Mbappé mais l'ancien blaugrana trouve la base du poteau sur ce tir croisé du droit !
69' : 69' : Je me demande vraiment ce que ça doit penser à Doha en voyant jouer ce PSG là. Si j'étais l'émir (phrase très chelou à écrire), Pochettino sauterait le 24 décembre juste avant de sortir le champagne et d'ouvrir les cadeaux. Merci Maurice mais maintenant il faut y aller.
67' : 67': Ahahah Marquinhos se prend pour Neymar et claque une accélération suivi d'un passement de jambes dans la surface monégasque. S'il avait été au bout, le mec avait sa statue dès ce soir devant le virage Auteuil.
66' : 66': Les Parisiens régalent (un peu) le Parc avec un enchaînement de talonnade, de roulettes et de petits ponts au milieu du terrain. C'est toujours ça de pris.
65' : 65': C'est toujours pas ça, même si ce coup-ci le ballon ne passe pas loin de la luche de Nübel.
63' : 63' : Voilà, enfin un enchaînement à une touche de balle entre Di Maria, Verratti, Mbappé et Messi. L'Argentin est stoppé dans sa course, faute, jaune et nouvelle chance d'inscrire un CF direct pour la Pulga.
61' : 61': Ah.

 

Ah ah. 

 

Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ! 


 

59' : 59': Messi aussi défend. Ben ouais, il a tendu le bras pour dire à Hakimi de prendre son joueur.
58' : 58': Mbappé continue de claquer des accélérations de fou pour venir défendre, c'est beau.
56' : 56': Paris joue limite avec une défense à 5 depuis le retour des vestiaires, avec Di Maria latéral droit quand Monaco a le ballon. A 2-0. A domicile.
54' : 54': Et du coup avec l'entrée de Kehrer, c'est Diallo qui a coulissé à gauche.
52' : 52' : Mauvaise réception de Mbappé après un duel avec Tchouaméni mais ça a l'air d’aller pour le numéro 7. Ah tiens ça me fait penser que j’ai oublié de vous préciser qu’en inscrivant un doublé, Kyky a marqué son but sous le maillot du PSG en Ligue 1. O Monstro.
50' : 50' : Mauvaise nouvelle côté parisien avec la sortie sur blessure de Jean Bernat et l'entrée de Kehrer. Double mauvaise nouvelle, donc (roh, ça va, si on ne peut plus rigoler).
48' : 48': Donnarumma joue avec les braises devant Ben Yedder mais il s'en sort finalement de justesse.
46' : 46': Verratti fait n'importe quoi ce soir, c'est pas possible. Nouveau contrôle moisi de l'Italien et une perte de balle qui offre une occase aux Monégasques. Le tir de Golovine à l'entrée de la surface est capté pépouze par Gigio.
45' : 45': Trois heures plus tard, les voilà, l'arbitre peut enfin donner le coup d'envoi.
21h48 : Les Parisiens prennent leur temps pour revenir des vestaires. La fatigue d'avoir tellement donné en première période sans doute.
45' : 45': C'est la pause, le PSG mène tranquillement 2-Z grâce à un doublé de Kyky. Pour le reste, pour le jeu, circulez y'a rien à voir. On se retrouve dans quelques minutes, à toute les zigotos.
45' : 45': Et comme d'hab, même si ça joue moche, Kylian sanctionne. Oui, oui, BUUUUUUUUUUUUT DU PARIS SAINT-GERMAIN !!! En contre, évidemment, avec une passe dé de Messi (sa première pour Kyky) et un enroulé du droit des familles du kid du 9-3.
45' : 45': Cette équipe est désespérante, ça ronronne et tout le monde semble s'en satisfaire.
43' : 43': Je vous confirme, au cas où certains en douteraient, c'est bien le Leo Messi de Ligue 1 qu'on voit ce soir, pas de doute là-dessus.
40' : 40': A part lui scier les deux pieds tel un vulgaire sapin, je vois difficilement comment empêcher Donnarumma de s'imposer dans les airs.
38' : 38': Paris se contente de jouer le contre quand il récupère le ballon. En même temps, comme le disait Pochettino l'autre jour, il fait avec ce qu'il a sous la main le pauvre.
36' : 36': De là où je suis, je vois onze plots rouges et bleus. Personne n'est en mouvement, ce qui, il me semble, est le mimum syndical à faire quand on veut destabiliser l'équipe adverse et créer dses espaces. Fatigue...
33' : 33': Passe précipitée de Varretti - qui, pour une fois, n'est vraiment pas à son niveau ce soir - pour Messi qui foire son contrôle et se prend la têtee dans les pognes. Ca résume pas mal la première demi-heure parisienne je trouve.
31' : 31': Bon hé ben c'est toujours pas très probant dans le jeu côté PSG. Hâte d'écrire un nouveau papier ce soir pour répéter encore et toujours la même chose (FAUX).
28' : 28': Ouuhhhhh l'enroulé de Diop qui frôle la lucarne de Gigio, c'était chaleur encore !
27' : 27': Le Parc a eu beau envoyer du "Messi, Messi, Messi"', l'Argentin a expédié son coup-franc sur le périph.
25' : 25': POPOPOPOPO c'était encore le faïa dans la défense du PSG, j'ai du mal à comprendre comment ils ont fait pour ne pas en prendre un sur ce coup.
23' : 23' : Nouvelle sortie de taureau sévillan de Gigio dans les pieds de Ben Yedder. Je crois même que le Français lui a niqué ses gants avec ses crampons, mais au moins le danger est écarté.
22' : 22': Et derrière ça sent toujours pas franchement la sérénité côté PSGSurtout que les Monégasques se projettent en nombre sur chaque attaque.
20' : 20': Les Parisiens la jouent trop facile au milieu du terrain. En face, les gars, c'est Fofana et Tchouameni, c'est pas Gijon, c'est pas Valladolid (blague éculée, je sais).
18' : 18': Bon va non plus falloir te prendre pour Pallois, Kyky. La grosse béquille par derrière sur Diop parce que t'as paumé le ballon, c'est non. Et c'est jaune du coup.
17' : 17': Mbappé a compris le message après City, on le retrouve très bas sur le terrain pour faire le sale boulot défensif (et accélérer comme une fusée sur le côté droit avant de se faire percuter, faute).
15' : 15': Quand Donnarumma lance sa grande carcasse dans les duels aériens, mieux vaut ne pas traîner dans les parages. Qu'est-ce qu'il en impose quand même, c'est assez impressionnant.
13' : 13': Et c'est au fond, Paris est en train de se rendre la soirée facile.

 

12' : 12' : C’est Kyky qui va s’en charger. Les insultes des supporters monégasques juste à côté de lui n’ont pas dû lui échapper. La vengeance est en marche.
12' : 12': Péno pour Paname !
11' : 11': Ah ben l'arbitre va checker la VAR ! Je dois voir flou.
10' : 10': Di Maria s'écroule dans la surface adverse mais, de ce que je vois sur Prime Video, il n'y a strictement rien.
9' : 9': Ca y est les Parisiens ont clairement appuyé sur le champignon, Messi a l'air caliente ce soir, je prédis un doublé.
7' : 7': Superbe action parisienne sur le côté gauche avec une remise en chocolat de Mbappé pour Bernat qui élimine trois défenseurs monégasques. Le centre de l'Espagnol trouve Gueye mais le milieu parisien ouvre trop son pied, le ballon s'envole.
4' : 4': Le Parc essaye de pousser ses joueurs pour compenser l'absence des hôtes du virage Auteuil.
3' : 3': Paris a les fesses bordées de nouilles après cette perte de balle de Verratti et ce tir de Diopo sur le poteau qui revient direct dans les mains de Donnarumma. A noter le joli une-deux avec Ben Yedder dans la surface parisienne.
2' : 2': LE POTEAU QUI SAUVE GIGIO !!!!
1' : 1': Je sais qu'on a connu les huis clos complets avec la pandémie, mais ce Parc sans ultras est tout de même d'une tristesse infinie mes aïeux...
1' : 1': Andiamo !
20h40 : Les joueurs vont arriver d’ici peu pour ce dernier match de l’année au Parc. Si on pouvait prendre un peu de plaisir ce soir ça serait chouette (Ok Jean-Michel Evidence).
20h35 : Le nom de Mauricio Pochettino a été pas mal sifflé au moment de l'annonce des joueurs par le speaker. Ils nous ennuient ces gens qui réclament un style de jeu à cette équipe (NON).
20h30 : « Vos guerriers pour ce soir » (ouais, j’avais pas d’inspi donc je plagie).

 

20h25 : Au lieu du CUP, je vois une sorte de Père Noël qui joue du tambour en bas de la tribune kids. Bon, on s'en contentera.
20h20 : Voilà un XI qui a de la gueule. Pourrait-on imaginer un premier vrai beau match complet de la part du PSG (en championnat) de la première à la dernière minute ? Ch'Allah comme disait ma grand-mère.

 

20h15 : Allez hop, 20h15, on est dans les temps. Les joueurs trottinent sur la pelouse. Mais quelle tristesse de voir ce virage Auteuil vidé de ses ultras… #NoPyroNoParty (ne l’oublions jamais)
20h : Salut les potos ! Bienvenue pour ce dernier live de la journée avec un petit PSG-Monaco au programme. Je vous laisse le temps de ranger la table et de coucher les marmots, on se retrouve d’ici quelques minutes pour lancer cette soirée tous ensemble.
Si on enlève la victoire en Ligue des champions cette semaine contre Bruges, les Parisiens restent sur deux matchs nuls consécutifs en Ligue 1, contre Nice ici même au Parc des Princes, et à Lens le week-end dernier. Les hommes de Mauricio Pochettino vont donc avoir à cœur de taper l’AS Monaco pour remettre les choses en ordre, en clôture de la 18e journée de Ligue des Talents. Pour ça, ils devront faire sans leurs ultras du Virage Auteuil, qui se sont mangé deux matchs à huis clos après le craquage massif de fumis contre Nantes pour les 30 ans du virage. Mais comme en face ce n’est pas le Monaco de la deuxième partie de saison dernière (et que Mbappé) est sur le terrain, cela devrait être à leur portée.

>> Rendez-vous vers 20h30, le temps pour moi de sortir du métro et de foncer m’installer en tribune presse du Parc.