Girondins de Bordeaux : Roche s'en va, Battiston devrait rester, Stevenon en stand-by

FOOTBALL L’ancien défenseur devrait quitter ses fonctions de directeur sportif cette semaine

Clément Carpentier
— 
Alain Roche, le directeur sportif des Girondins de Bordeaux.
Alain Roche, le directeur sportif des Girondins de Bordeaux. — Q.Salinier / Girondins de Bordeaux
  • Alain Roche s’apprête à quitter les Girondins de Bordeaux après avoir trouvé un accord avec la nouvelle direction.
  • Le futur ex-directeur sportif quitte le club sur un goût d’inachevé, seulement un an après son retour en Gironde.
  • Patrick Battiston devrait lui conserver son poste de directeur du centre de formation. L’arrivée de Romain Stevenon en tant que coordinateur sportif est en stand-by.

Après le terrain, les coulisses. Gérard Lopez, le nouveau propriétaire et président des Girondins de Bordeaux, s’attaque désormais aux dossiers dits « secondaires » avec la fin du mercato estival. Parmi eux, l’organigramme du club ou encore la gestion du stade, le Matmut Atlantique. Comme révélé par L’Equipe, Alain Roche va quitter le club. L’actuel directeur sportif et la nouvelle direction des Marine et Blanc ont trouvé un accord financier en fin de semaine dernière. L’ancien défenseur devrait rendre les clés de son bureau cette semaine si tout se passe bien.

« Je vais quitter le club, confiait-il à 20 Minutes il y a quelques semaines, je ne suis pas quelqu’un qui va s’accrocher coûte que coûte à son poste comme d’autres depuis dix ans. J’étais venu pour un boulot précis, je ne le fais plus donc je m’en vais. Et c’est tout à fait normal, il y a un nouveau propriétaire et il vient avec ses hommes ». Depuis la reprise du club mi-juillet par Gérard Lopez, Alain Roche était écarté des décisions sportives au sujet de l’équipe première. Il continuait simplement de suivre l’évolution de l’équipe féminine et du centre de formation en collaboration avec Patrick Battiston.

Alain Roche accompagné de Hatem Ben Arfa.
Alain Roche accompagné de Hatem Ben Arfa. - Mehdi Fedouach / AFP

Il quitte les Girondins sur un goût d’inachevé, seulement un an après son retour au club. S’il a ramené un peu de calme au château du Haillan avec Jean-Louis Gasset, il n’a pas eu le temps de mettre en place son plan de restructuration pour le club avec la vente de celui-ci cet été. Son seul vrai coup restera l’arrivée d’Hatem Ben Arfa la saison dernière. Une bonne idée au départ, mais pas une franche réussite au final. Il n’aura pas réussi à relancer une équipe moribonde, trop peu soutenu par son actionnaire de l’époque (King Street) dans un contexte économique très compliqué. Installé en Gironde, il ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir. Peut-être un retour dans les médias, un monde qu’il a longuement fréquenté ces dernières années.

Rien d’acté pour le poste de coordinateur sportif

Patrick Battiston, lui, devrait conserver son poste de directeur du centre de formation. Au club depuis plus de trente ans, l’ancien défenseur international semble avoir la confiance de la nouvelle direction pour poursuivre sa mission. Pour l’instant, son seul référent reste Admar Lopes, le nouveau directeur technique des Marine et Blanc et homme de confiance de Gérard Lopez. L’arrivée d’un possible coordinateur sportif est toujours dans les tuyaux mais en stand-by aujourd’hui.

Contrairement à certaines rumeurs, l’arrivée de Romain Stevenon n’est pas du tout finalisée à ce jour selon les informations de 20 Minutes. Passé par Nice et Lens, celui qui était « responsable du développement et Loan Manager » à Reims depuis juin 2020 a bien été sollicité par les Girondins de Bordeaux. Il y a eu des discussions mais pour l’instant, son recrutement est en suspens.

Le club est en pleine réflexion sur ce poste avec plusieurs profils retenus et surtout, il y a même une réflexion sur la création ou non de ce poste de coordinateur sportif. En attendant d’en savoir plus sur ce dossier, une autre possible arrivée semble au point mort, c’est celle de Stéphane Martin. L’ancien président du club, un temps évoqué pour revenir en tant que directeur général de Gérard Lopez, n’a plus de nouvelles de ce dernier depuis plusieurs semaines. Le nouveau patron du club scapulaire s’est dit récemment très satisfait des équipes actuelles et notamment du service administratif.