Equipe de France : Mbappé fait le show en conf, dernier entraînement à Clairefontaine… Le journal des Bleus

FOOTBALL Tout ce qu'il faut savoir sur l'actualité de l'équipe de France avec le café et le croissant

Aymeric Le Gall

— 

Les Bleus se sont entraînés une dernière fois à Clairefontaine avant de décoller pour Munich.
Les Bleus se sont entraînés une dernière fois à Clairefontaine avant de décoller pour Munich. — FRANCK FIFE / AFP

Lundi 14 juin

Dans leur bulle dorée depuis maintenant deux semaines, les Bleus commençaient à trouver le temps long, nous ont-ils dit. Ça tombe bien, il est l’heure de quitter la quiétude du domaine de Clairefontaine pour aller se frotter au monde réel du côté de Munich. Mais avant de basculer définitivement vers ce France-Allemagne qu’on attend mine de rien depuis le 30 novembre 2019, date du tirage au sort des phases de poule, jetons un œil à ce qu’il s’est passé dimanche au château.

Fin des conférences de presse en présentiel

Ça aura été chouette le temps que ça aura duré. Après deux semaines de conférence de presse quasi quotidienne, que ce soit à Clairefontaine, à Nice ou à Paris, l’heure est venue pour les médias de prendre leur distance avec les Bleus. Faudrait pas qu’on aille contaminer les joueurs à un jour de France-Allemagne, quoique nos derniers tests PCR étaient négatifs (CHAMPION MON FRERE). Désormais tout va donc se passer en visio, à commencer par la conférence de presse d’avant-match de lundi avec Didier Deschamps. Notez que, dans son infinie bonté, l’UEFA nous autorisera tout de même à assister aux quinze premières minutes des entraînements des deux équipes à l’Allianz Arena.

Mbappé fait le show

Pour la dernière conférence de presse en chair et en os, le service de com' des Bleus avait choisi dimanche d’envoyer Kylian Mbappé. Le Parisien était en grande forme et nous a offert une scène assez savoureuse avec un journaliste de L’Equipe, qui sous-entendait que le joueur avait plus tendance à lâcher son ballon à Benzema (ou Neymar en club) qu’à Giroud. Réponse sans pincettes du joueur : « Je pense que c’est un peu malsain parce qu’on essaye de dire des choses sans les dire. En gros tu sous-entends que je ne veux pas faire de passe à Giroud ? Ça se respecte, c’est ton choix, mais moi je te dis que ce sont deux profils différents. »

Rüdiger où l’éloge de la saleté

Le récent vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea a prévenu : face aux supposés esthètes de l’équipe de France, mardi, les défenseurs de la Mannschaft n’auront aucune gêne à la jouer à l’ancienne, avec les crampons de 18 en guise de carte de visite. « Il faut aussi être sale, pas toujours gentil, gentil, gentil, et ne pas toujours essayer de s’en sortir avec du beau football. Contre des joueurs comme ça, il faut aussi envoyer un message… et tôt. » L’avertissement de « Dirty Rüdi » n’a pas semblé trouver beaucoup d’écho chez Mbappé : « Chacun se bat avec ses armes, les nôtres c’est de jouer ensemble, de jouer notre football. Si leurs armes c’est ça, ben ils joueront là-dessus ».

Le programme du jour

Après un ultime entraînement à huis clos à Clairefontaine, dimanche aprem, les Bleus décolleront de Paris direction München lundi dans la matinée. Après avoir posé les sacs à l’hôtel, ils se rendront à l’Allianz Arena pour effectuer un dernier entraînement à 16h30. Avant cela, Deschamps se présentera en conf avec son capitaine Hugo Lloris sur les coups de 15h45, au lieu de 19h45 comme annoncé initialement dans le programme (ce qui va nous obliger à taper un sprint à l’aéroport pour ne pas être à la bourre, merci les gars !).