Girondins de Bordeaux : Paul Baysse de nouveau victime d'une rupture des ligaments croisés

FOOTBALL A 32 ans, le défenseur bordelais est victime de cette blessure pour la troisième fois de sa carrière

C.C.

— 

Paul Baysse, le défenseur des Girondins.
Paul Baysse, le défenseur des Girondins. — Mehdi Fedouach / AFP

Décidément, rien ne leur sera épargné ! Les Girondins de Bordeaux en passe de sauver leur tête en Ligue 1 malgré une saison catastrophique viennent de subir un nouvel énorme coup dur. Paul Baysse, l’un des cadres du vestiaire, souffre d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. C’est la troisième fois de sa carrière que le défenseur est victime de ce type de blessure.

Il avait déjà été touché à ce genou en janvier 2013 avec le Stade Brestois puis au droit en août de la même année après avoir été entre-temps transféré à l’AS Saint-Etienne. Revenu dans son club formateur en 2018, Paul Baysse était enfin de retour au premier plan cette saison après plusieurs saisons compliquées. Il avait d’ailleurs prolongé son contrat avec les Marine et Blanc il y a quelques mois. C’est un nouveau coup de boutoir pour celui qui fêtera ses 33 ans ce mardi : « Aujourd’hui, il est au fond du seau mais demain il va repartir au combat, c’est un guerrier », confie l’un de ses proches. Le club précise qu’il « va demander un avis chirurgical » mais en réalité peu de doutes subsistent. S'il veut continuer à jouer au haut niveau à son âge, il devra passer par une nouvelle ligamentoplastie et sera donc absent des terrains au moins six mois. 

Koscielny va-t-il prendre le risque ?

Le défenseur bordelais se serait blessé sur un corner en deuxième mi-temps selon L'Equipe mais il avait terminé la rencontre contre Lens (3-0) dimanche soir sans montrer aucun signe de douleur. Les joueurs de Jean-Louis Gasset pratiquement maintenus après cette victoire face au Sang et Or devront faire sans Paul Baysse lors du dernier match de la saison face à Reims, dimanche prochain.

L’entraîneur bordelais espère en revanche pouvoir compter sur le retour de Laurent Koscielny, touché depuis plusieurs semaines par une fissure au tendon d’Achille. Une décision en concertation entre le joueur et le staff sera prise cette semaine. Le risque de rechute existe, reste à savoir s’il sera pris. L’attaquant nigérian, Samuel Kalu, pourrait aussi faire son retour pour ce dernier match en Champagne.