Liga : « La RevoluZZion »… Le Real corrige Grenade grâce à ses gamins et reste en course pour le titre

FOOTBALL Les jeunes Marvin Park (20 ans) et Miguel Gutierrez (19 ans) ont particulièrement brillé

N.C. avec AFP

— 

Le Real Madrid a largement battu Grenade en clôture de la 36e journée de Liga, le 13 mai 2021.
Le Real Madrid a largement battu Grenade en clôture de la 36e journée de Liga, le 13 mai 2021. — JORGE GUERRERO / AFP

Le Real Madrid ne lâche rien. Au lendemain du succès étriqué de l’Atlético Madrid face à la Real Sociedad (2-1) qui ne leur laissait pas le choix, les joueurs de Zidane ont répondu présent en corrigeant Grenade 4-1, pour se replacer à deux points du leader à deux journées de la fin.

Pour cette rencontre importante, le coach français a surpris son monde en rajeunissant grandement son équipe avec Marvin Park (20 ans) et Miguel Gutierrez (19 ans), ainsi que les jeunes Brésiliens Vinicius (20 ans) et Rodrygo (20 ans). Avec les grognards Casemiro, Modric et Karim Benzema pour les entourer, les pépites madrilènes ont fait forte impression.

Hécatombe de blessés en cette fin de saison

Gutierrez a illuminé le match avec son service parfait par-dessus le rideau andalou pour Modric sur le premier but, et Rodrygo, en fin de première période, a récupéré un ballon près de la ligne médiane, puis a terminé sa course sur l’aile droite en envoyant le ballon dans le petit filet de Rui Silva.

Une grande « RevoluZZion », comme l’a vite baptisée la presse espagnole jeudi soir, où Zidane a osé laisser au repos des stars comme Toni Kroos et Eden Hazard pour lancer des jeunes. Et une manière, aussi, de résoudre le problème des nombreux absents sur blessure, notamment en défense : Sergio Ramos, Raphaël Varane, Dani Carvajal, Ferland Mendy, entre autres.

Malgré une deuxième période un peu plus austère, Zidane n’a pas eu le temps de s’inquiéter : Odriozola et Benzema ont rapidement réduit à néant les naissants espoirs des joueurs de Grenade après le but de Molina, pour sceller le succès merengue.

« Tout m’a plu. Pas seulement les buts, on a aussi très bien joué défensivement, on est très bien entrés dans le match. Ça a été un match complet de la part de tous les joueurs », a apprécié Zizou. Grâce à cette victoire, les Madrilènes enterrent quasi-définitivement les derniers espoirs de titre du Barça et du Séville FC, et reviennent sur les talons de l’Atlético Madrid.

Il faudra patienter au moins jusqu’au multiplex de la 37e et avant-dernière journée de championnat, dimanche, pour peut-être couronner le nouveau champion d’Espagne, dans cet haletant sprint final de la Liga la plus serrée et passionnante depuis de nombreuses années. « On va continuer, il reste deux matchs, on va tout donner jusqu’au dernier moment », promet Zidane.