Super Ligue: La Juventus privée de Série A la saison prochaine si elle persiste avec ce projet

FOOTBALL Le club italien fait partie avec le Real et le Barça des trois derniers clubs à défendre ce projet

N.C. avec AFP

— 

Cristiano Ronaldo lors de Juventus-Milan AC, le 9 mai 2021.
Cristiano Ronaldo lors de Juventus-Milan AC, le 9 mai 2021. — Nicolò Campo/Sipa USA/SIPA

La Juventus Turin, l’un des trois derniers clubs à défendre le projet de Super Ligue, ne pourra participer au prochain championnat d’Italie si elle reste partie prenante de ce projet concurrent de la Ligue des champions, a confirmé lundi le président de la fédération italienne.

« Si la Juventus ne respecte pas les règles, elle sera dehors aussi pour nous. Au moment de l’inscription au prochain championnat de Serie A, elle serait exclue si elle ne s’est pas retirée de la Super Ligue », a déclaré Gabriele Gravina selon des propos rapportés par plusieurs médias italiens, à l’occasion d’un déplacement en Campanie.

Fin avril, en réaction à la tentative de création d’une Super Ligue par 12 clubs européens, dont trois italiens, la fédération avait adopté une nouvelle règle permettant d’exclure des championnats les équipes qui s’engageraient dans une compétition privée. Depuis, l’Inter Milan et l’AC Milan – comme sept autres clubs – ont pris leurs distances avec le projet et conclu un accord avec l’UEFA, prévoyant des sanctions financières.

La Juventus, comme le Real Madrid et le FC Barcelone, ont en revanche défendu de nouveau ce week-end le bien-fondé du projet, en dénonçant les «menaces» de l'UEFA et en se montrant prêts à une bataille juridique. Dans une intervention à la radio Rai Uno, lundi matin, le président de la fédération italienne s’est par ailleurs dit prêt à servir de « médiateur » dans ce conflit car ce « bras de fer entre les clubs et l’UEFA ne fait pas de bien au football italien et à la Juventus ». « Je souhaite une solution positive à ce combat », a-t-il souligné.