Super Ligue : Real, Barça et Juve dénoncent les menaces de l’UEFA et défendent le bien-fondé de leur projet

FOOTBALL Les leaders de la fronde n’ont pas apprécié les sanctions de l’UEFA

W.P, avec AFP

— 

Super Ligue : Neuf des douze clubs frondeurs sanctionnés après un accord avec l’UEFA
Super Ligue : Neuf des douze clubs frondeurs sanctionnés après un accord avec l’UEFA — AFP

Pas contents, pas contents, pas contents ! Le Real Madrid, la Juventus et le FC Barcelone, leaders du groupe de frondeurs qui avaient tenté de s’extirper du peloton UEFA pour créer leur Super Ligue, ont défendu ce samedi le bien-fondé de leur projet et taclé l’instance européenne, dont ils dénoncent les « menaces ». Celle-ci a sanctionné vendredi les neuf autres clubs à l’origine de ce projet concurrent de la Ligue des champions.

Malgré le retrait des neuf autres clubs du projet de Super Ligue​, le Barça, le Real et la Juve entendent « persévérer dans la poursuite de solutions adéquates, en dépit de pressions et menaces inacceptables de la part de l’UEFA », selon un communiqué commun mis en ligne sur le site du club italien.