Equipe de France : « Ça fait six ans que Benzema attend de revenir », affirme son ancien agent

FOOTBALL L’ancien agent de Karim Benzema affirme que Noël Le Graët a refusé d’organiser un rendez-vous avec Didier Deschamps pour évoquer un retour du Madrilène en équipe de France

A.L.G.
— 
Karim Benzema a été capitaine des Bleus, hé oui...
Karim Benzema a été capitaine des Bleus, hé oui... — SIPA

A moins de deux mois de l’Euro, et alors que Karim Benzema n’a jamais semblé aussi en forme de sa vie, qu’il porte l’attaque du Real à lui tout seul et qu’il vise même le titre de pichichi en Liga (avec 21 pions, la Benz est deuxième meilleur buteur derrière Messi et ses 25 buts), son ancien agent Karim Djaziri a donné une interview fort intéressante à son sujet sur RMC.

Interrogé sur les raisons de l’embrouille du Madrilène avec Didier Deschamps, l’ancien agent du buteur Français a semblé dédouaner le sélectionneur français pour charger à la place Noël Le Graët. Le boss de la Fédé comme coupable numéro 1 dans cette affaire ? « Clairement », répond Djaziri à nos confrères. Pour appuyer son propos, il affirme qu’entre DD KB9, « c’était une relation père-fils. C’était son gars ».

Djaziri charge Le Graët

L’ancien agent de Benzema explique aussi que le sélectionneur des Bleus n’a jamais pris son téléphone pour appeler l’attaquant du Real après sa sortie dans la presse, quand ce dernier avait accusé Deschamps de ne pas l’avoir sélectionné à l’Euro 2016 « sous la pression d’une partie raciste de la France ». « Si Didier a un problème avec quelqu’un, il l’appelle et il règle le problème. Surtout avec quelqu’un qu’il connaît, qui l’aurait déçu. […] Didier a repris des joueurs qui ont insulté sa famille. Il a excusé bien pire à des joueurs ».

Mais le plus croustillant est à venir, si tant est qu’on décide de croire Karim Djaziri. Celui-ci affirme en effet avoir tenté de rouvrir le dialogue entre les deux hommes afin de crever l’abcès, mais c’était sans compter sur Noël Le Graët : « En juillet 2017, Karim me dit d’appeler le président [Le Graët] pour organiser un rendez-vous avec Didier. J’ai appelé le président, mais il n’a pas voulu organiser ce rendez-vous. […] On ne sait même pas s’il a été tenu au courant ». Une fois n’est pas coutume, on va se permettre un avis : la théorie de l’obstruction de NLG semble un chouïa tirée par les cheveux. En effet, qu’est-ce qui aurait empêché ou Djaziri ou Benzema de passer directement un coup de fil à Deschamps en cas d’obstruction du Breton ?

Benzema n’attend que ça

Quoi qu’il en soit, s’il ne croit pas vraiment à un retour du maestro en équipe de France, Djaziri annonce cependant que Benzema ne dirait pas non si jamais on refaisait appel à lui. « Bien sûr [qu’il reviendrait]. Il est prêt depuis six ans, avance-t-il. Ça fait six ans qu’il attend, c’est un joueur qui aime trop le foot ».

Pour que ça arrive, conclut l’agent, il faudrait que quelques cadres du vestiaire des Bleus poussent en ce sens (« Si Griezmann, Pogba et Lloris demandent le retour de Benzema, vous croyez qu’il ne va pas le prendre ? »). Mais pourquoi le feraient-ils maintenant alors qu’ils ne l’ont pas fait ces dernières années, quand la Benz était déjà dans une forme olympique ? Djaziri en convient tout en admettant la possibilité qu’« un cadre ou deux des Bleus » n’aient pas très envie de revoir l’ancien Lyonnais revenir.