Super Ligue : Pour Joan Laporta, le président du Barça, « c’est une nécessité » de la faire

FOOTBALL Le président barcelonais est du même avis que son homologue du Real Madrid, Florentino Pérez

A.L.G.

— 

Joan Laporta est pour la création d'une Super Ligue (pour gagner du super argent).
Joan Laporta est pour la création d'une Super Ligue (pour gagner du super argent). — LLUIS GENE / AFP

Malgré le stop intersidéral qu’ils se sont vus opposer ces derniers jours, les partisans de la Super Ligue n’ont pas l’air prêts à abandonner définitivement l’idée. Après Florentino Pérez mercredi soir, c’est au tour de Joan Laporta, le président du Barça, de remettre une pièce dans le jukebox.

« Nous avons une position de prudence, a-t-il expliqué en faisant référence à la mise entre parenthèses du projet, précisant cependant que « c’est une nécessité » de faire cette Super Ligue un jour ou l’autre. Ce doit être une compétition attrayante, basée sur le mérite sportif. Nous sommes les défenseurs des ligues nationales et nous sommes ouverts au dialogue avec l’UEFA. Nous avons besoin de plus de ressources pour en faire un grand spectacle. Je pense qu’il y aura une entente », a-t-il poursuivi.

Si on disait Laporta initialement opposé au projet de Super Ligue avant son retour aux manettes au Barça, celui-ci s’est peut-être laissé convaincre au vu de la situation économique catastrophique du club blaugrana. Qu’on se le dise, la bataille, en partie remportée mercredi avec le retrait de 10 des 12 clubs engagés dans cette galère, est loin d’être terminée.