OM : McCourt dénonce des « groupuscules de voyous » et compare les violences de samedi à l’assaut du Capitole

FOOTBALL Le propriétaire de l’OM a pris la parole pour dénoncer les agissements de « voyous » à la Commanderie et réaffirmer son engagement dans le club

A.L.G. avec AFP

— 

Frank McCourt a affirmé qu'il ne comptait pas se désengager de l'OM.
Frank McCourt a affirmé qu'il ne comptait pas se désengager de l'OM. — Boris HORVAT / AFP

L’homme d’affaires américain Frank McCourt, propriétaire de l’OM, a dénoncé dimanche les agissements de « groupuscules de voyous » après les incidents de samedi au centre d’entraînement du club, et a réaffirmé son « engagement pour l’OM et les Marseillais ».

« Les supporters de l’OM aiment leur club et il est donc impossible à mes yeux de reconnaître ce statut à ces groupuscules de voyous », a écrit Frank McCourt​ dans un communiqué publié par l’OM. « Nous travaillerons en étroite concertation avec toutes les autorités afin de garantir que les personnes reconnues responsables de ces actes de violence scandaleux soient traduites en justice », a-t-il ajouté.

La Commanderie et le Capitole, même combat selon McCourt

Dans son texte, McCourt est allé jusqu’à comparer les incidents de samedi à ceux qui se sont produits fin janvier au Capitole, à Washington, lors de la fin du mandat du président américain Donald Trump. « Ce qui s’est passé il y a quelques semaines à Washington DC et ce qui s’est passé hier à Marseille suivent une logique comparable : quelques sources alimentent un brasier fait d’opinions, d’invectives et de menaces qui sont amplifiées par les réseaux sociaux, créant les conditions qui mènent à la violence et au chaos », a estimé le propriétaire de l’OM.

« Avec le président Jacques-Henri Eyraud nous menons une politique d’assainissement et de redressement du club. Ce déferlement de violence me conduit plus que jamais à réaffirmer ma volonté et mon engagement pour l’OM et les Marseillais », a-t-il ajouté. « Nous sommes des bâtisseurs. Avec toute l’équipe et son président, l’OM poursuivra sa route », a conclu le propriétaire.