Barça : « Le salaire de Messi est insoutenable », dit un candidat à la présidence du club (à qui l’on souhaite bon courage)

FOOTBALL Emili Rousaud a tenu un discours pragmatique qui ne devrait pas forcément plaire aux Socios

A.L.G.

— 

Le salaire astronomique de Messi risque de poser problème au futur président du Barça.
Le salaire astronomique de Messi risque de poser problème au futur président du Barça. — Josep LAGO / AFP
  • Candidat à la présidence du Barça, Emili Rousaud, a tenu un discours pragmatique sur l’état du club, expliquant que le salaire de Messi était devenu insoutenable financièrement.
  • Rémunéré au-delà des 50 millions d’euros par an, La Pulga devra donc faire des concessions si Emili Rousaud est élu, à moins d’aller voir ailleurs, comme il l’avait déjà envisagé l’été dernier.
  • Probablement très sincère dans ses déclarations, le candidat devrait cependant avoir du mal à se faire élire sur un programme qui ne promet rien d’autre que la fin du rêve barcelonais…

Un possible futur président devrait-il dire cela ? Invité par le quotidien sportif As à dérouler son programme en cas de victoire aux élections à la présidence du Barça le 24 janvier prochain, Emili Rousaud, a tenu un discours pragmatique sur l’état du club. Discours qui ne devrait pas forcément plaire aux Socios. Selon lui, « dans l’environnement actuel du club, le salaire de Messi n’est pas viable. C’est insoutenable. Un accord doit être trouvé. »

Rémunéré au-delà des 50 millions d’euros par an, La Pulga devra donc faire des concessions si Emili Rousaud est élu, à moins d’aller voir ailleurs, comme il l’avait déjà envisagé l’été dernier. Le Barça a d’ailleurs dû se résoudre à négocier avec les joueurs pour décaler les paiements des derniers salaires, preuve que le bateau blaugrana tangue dangereusement cette saison.

Rousaud vend pourtant un projet « attractif »

L’ancien bras droit du président démissionnaire Josep Maria Bartomeu est d’ailleurs revenu sur cet épisode. « Ce qui compte [pour Messi], c’est le projet sportif, a-t-il rappelé. Lorsqu’il a dit qu’il partait, il ne l’a pas dit pour l’argent. Il a le salaire le plus élevé du monde, il n’y a personne qui gagne plus que lui. Mais il veut partir parce qu’il souhaite gagner des titres. Il a déjà dit que la situation actuelle ne lui suffisait pas. Il veut une équipe avec du talent. » Mais le Barça sera-t-il en mesure de répondre à ses attentes ? Difficile à croire quand on entend le discours « Churchillien » de Rousaud qui semble ne pouvoir promettre aux supporters que de la sueur et des larmes à l’avenir.

Il a tout de même réussi dans ce sombre tableau à jouer les funambules en soutenant mordicus que le projet qu’il leur proposait était « attractif ». Enfin, Rousaud est revenu sur la sortie de Neymar au sujet de Messi qui a mis le feu aux Ramblas : « Nous avons parlé avec l’entourage de Neymar. Il a fait des déclarations interprétées par certains dans le sens qu’il voulait que Messi aille à Paris et non que lui souhaite retourner au Barça. Maintenant, on ne peut pas payer son transfert et ce serait à la fin de son contrat [qu’il reviendrait] ». Probablement très sincère dans ses déclarations, Emili Rousaud devrait cependant avoir du mal à se faire élire sur un programme qui ne promet rien d’autre que la fin du rêve barcelonais…