Ligue des champions: Antoine Griezmann se relance et le Barça se qualifie haut la main

FOOTBALL Le Français, entré en jeu à la 60e à Kiev, a provoqué un penalty et marqué en toute fin de rencontre

N.C. avec AFP

— 

Antoine Griezmann a inscrit le dernier but de la victoire de Barcelone à Kiev, le 24 novembre 2020.
Antoine Griezmann a inscrit le dernier but de la victoire de Barcelone à Kiev, le 24 novembre 2020. — Sergei SUPINSKY / AFP

Après les paroles, les actes pour Antoine Griezmann. Au lendemain d’un entretien dans lequel il a souhaité mettre les choses au clair quant à sa relation avec Lionel Messi et son intégration au Barça, et où il a demandé du temps et de la tranquillité, Antoine Griezmann a apporté la touche finale au large succès du Barça sur le terrain du Dynamo Kiev mardi soir (4-0), pour valider la qualification en 8e de finales de la Ligue des champions.

Laissé sur le banc en début de rencontre, Grizou est entré à la 65e. Mais 25 mintues lui ont suffi pour se mettre en valeur. Il a d'abord laissé Martin Braithwaite frapper et transformer le penalty qu’il avait lui-même provoqué, avant de marquer lui-même dans les arrêts de jeu (90e+2), esseulé au point de penalty. Son premier but en C1 cette saison.

Koeman enfin heureux

« Antoine a été l’un des joueurs qui a joué presque tous les matchs jusqu’ici, et en sélection aussi. J’ai décidé de le faire jouer seulement une demi-heure pour des raisons physiques », a expliqué Ronaldo Koeman, qui n’en a pas rajouté sur sa prestation. L’entraîneur néerlandais a préféré louer la performance collective.

« On a atteint notre objectif. L’équipe a très bien travaillé, il nous a manqué un peu d’efficacité en première période, mais en deuxième on a bien plié le match, avec du beau jeu et en marquant quatre buts. Donc oui, très content, a réagi le technicien. Je crois que l’image qu’on a donnée aujourd’hui, c’est celle que l’on veut voir. » C’est celle qui lui permettra de rester sur le banc du club catalan, aussi.