OL-AS Monaco : Quel est le souci pour Moussa Dembélé, en plein doute depuis son doublé contre Manchester City ?

FOOTBALL Malgré le large succès lyonnais (4-1), dimanche contre l’AS Monaco, l’attaquant de 24 ans est (encore) apparu hors du coup lors de son entrée en jeu une demi-heure de la fin

Jérémy Laugier

— 

Ici en train d'éviter le défenseur monégasque Axel Disasi, Moussa Dembélé a encore montré son criant manque de confiance, dimanche face à l'ASM (4-1).
Ici en train d'éviter le défenseur monégasque Axel Disasi, Moussa Dembélé a encore montré son criant manque de confiance, dimanche face à l'ASM (4-1). — Laurent Cipriani/AP/SIPA
  • Extrêmement efficace la saison passée, Moussa Dembélé n’a toujours pas inscrit le moindre but depuis la reprise de la Ligue 1 avec l’OL.
  • Pour la troisième fois consécutive, Karl Toko Ekambi et Tino Kadewere lui ont été préférés, avec succès, par Rudi Garcia.
  • Lors de son entrée en jeu dimanche soir, à trente minutes de la fin du match contre l’AS Monaco (4-1), l'ancien buteur du Celtic a notamment vendangé deux énormes occasions.

Au Parc OL,

Qu’il semble loin, ce doublé d’anthologie de Moussa Dembélé, le 15 août face à Manchester City (3-1), synonyme de dernier carré de la Ligue des champions. Deux mois plus tard, l’attaquant lyonnais de 24 ans est totalement muet en huit apparitions (quatre titularisations) en Ligue 1. « Quand tu es sur le banc, ça n’est pas toujours facile. Il y a toujours une part de tristesse mais il faut garder l’état d’esprit pour apporter ta pierre à l’édifice quand tu entres en jeu », confiait spontanément l’ancien buteur du Celtic, au bout de cette folle soirée estivale à Lisbonne.

Son statut de joker de luxe lors du Final 8 l’agaçait déjà clairement, surtout après une saison en tant que leader d’attaque jusqu’au confinement (16 buts en 27 matchs de L1), notamment en raison de la grave blessure au genou de Memphis Depay. Alors imaginez la situation aujourd’hui, après un mercato estival qui ne lui a pas permis de filer découvrir la Premier League, et maintenant que Karl Toko Ekambi mais aussi la recrue Tino Kadewere lui sont préférés par Rudi Garcia…

« Moussa est bien rentré », assure Rudi Garcia

Face à Monaco dimanche, Moussa Dembélé est entré en jeu dans un contexte absolument idéal, à une demi-heure de la fin, avec trois buts d’avance et une défense de l’ASM en grandes souffrances. Sans réelle conviction, celui-ci n’en a pas profité pour se relancer, manquant au passage deux énormes balles de but (78e et 81e), sur des services de Karl Toko Ekambi, auteur pour sa part de son deuxième doublé consécutif.

« Moussa est bien rentré, a glissé en conférence de presse Rudi Garcia, qui sait qu’il ne peut pas se permettre de lâcher complètement un pur buteur jusque-là si fiable [44 buts et 13 passes en 100 apparitions sous le maillot de l’OL]. Il n’a pas eu de réussite puisqu’il était malheureusement hors-jeu lorsqu’il a marqué [88e]. »

« Pratiquement tous nos attaquants ont été dans les bons coups »

Mais avant cela, l’entraîneur lyonnais a rappelé à quel point il était ravi de son attaque Aouar-Toko Ekambi-Depay-Kadewere, victorieuse lors des deux dernières journées de L1. Et ce dans un style de contre-attaque et de profondeur guère Dembélé compatible. « Il y a eu beaucoup de connivence et de jeu combiné entre nos attaquants », se réjouit l’entraîneur lyonnais, en citant au passage le « match énorme » de Karl Toko Ekambi.

« Pratiquement tous nos attaquants ont été dans les bons coups », insiste l’ancien coach marseillais. Difficile de ne pas voir Moussa Dembélé comme exception à la règle dimanche. Celui-ci a ponctué sa soirée galère dans un redoutable battle du smile le plus éclatant, aux côtés de Juninho, pour célébrer cette 100e apparition avec l’OL dont il se serait visiblement bien passé.