Mercato Bordeaux : « Il est en bonne forme », Hatem Ben Arfa débarque aux Girondins

FOOTBALL L’attaquant français va s’engager pour une saison avec le club bordelais

Clément Carpentier

— 

Hatem Ben Arfa rejoint les Girondins de Bordeaux
Hatem Ben Arfa rejoint les Girondins de Bordeaux — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA
  • Libre de tout contrat, Hatem Ben Arfa va s’engager avec les Girondins.
  • Convaincu par la présence de Jean-Louis Gasset sur le banc, il a dû consentir de gros efforts financiers pour rejoindre Bordeaux.
  • Son état de forme est jugé bon malgré seulement cinq matchs disputés depuis un an et demi.

A 66, Jean-Louis Gasset va donc devoir se (re)mettre à croire au Père Noël ! Questionné il y a quelques semaines sur la possible arrivée de Hatem Ben Arfa aux Girondins, l’entraîneur bordelais avait dit « ne pas croire au Père Noël » à son âge. Pourtant, ce mardi, c’est bien l’attaquant français qu’il a vu débarquer au château du Haillan. Un petit cadeau qui le consolera peut-être de ne pas avoir eu  de recrue lors du mercato estival.

Jean-Louis Gasset n’aura finalement ressassé sa déception que quelques heures, le temps pour le club de finaliser l’arrivée de l’ancien international. Joueur totalement libre depuis son départ de Valladolid (Espagne) cet été, Hatem Ben Arfa pouvait s’engager avec n’importe quel club même après la fermeture du marché des transferts lundi soir. Sa priorité était de rejoindre Bordeaux, son souhait est exaucé. Il a signé un contrat d’un an avec une autre année supplémentaire en option.

Le choix de Gasset

Pour rejoindre le club au scapulaire, l’attaquant de 33 ans a consenti de gros efforts financiers. Selon L’Equipe, son salaire mensuel ne dépassera pas les 100.000 euros. Pour rappel, il touchait cinq fois plus lors de son passage au PSG. C’était la seule condition à sa venue étant donné l’état des finances girondines. Pour le reste, le joueur était ardemment souhaité par Jean-Louis Gasset qui le considère tout simplement comme « un génie du football ». Rien que ça.

« Il adore les joueurs qui ont un talent au-dessus de la moyenne, qui sortent du lot. Maintenant, attention, ce n’est pas pour ça qu’il lui fera des cadeaux », explique l’un des proches de l’entraîneur bordelais. Malgré tout, cela reste un énorme pari car le joueur n’a joué que cinq petits matchs depuis son départ de Rennes il y a un an et demi. Son dernier match officiel avec Valladolid remonte au 7 juillet dernier.

Il pourrait retrouver l’OM dès le 17 octobre

Quel est l’état de forme de Hatem Ben Arfa aujourd’hui ? « Franchement, on a été étonnamment surpris. Il est en bonne forme. Les tests cardio et cliniques sont bons. Il n’a pas de kilos en trop. Il n’est pas à 100 % mais son état de forme est très correct », détaille un membre du staff des Girondins à 20 Minutes. Le club attend maintenant le résultat de son test Covid-19 pour l’intégrer dès jeudi matin à l’entraînement. De son côté, le joueur a affirmé l’avoir attrapé il y a déjà deux mois sans ressentir de symptômes selon les informations de 20 Minutes mais les Girondins n’ont voulu prendre aucun risque dans le contexte sanitaire actuel.

Jean-Louis Gasset compte sur la trêve internationale pour le remettre totalement sur pied. Il pourrait jouer son premier match avec les Girondins contre l'OM, le 17 octobre. Ce serait un joli signe du destin. Chez les supporteurs bordelais, si certains sont dubitatifs d’autres comme Florian Brunet, le porte-parole des Ultramarines, le plus grand groupe de supporteurs bordelais, veulent croire au mariage entre les deux parties : « Gasset a bien fait de Gourcuff l’un des tout meilleurs joueurs du monde, pourquoi ne referait-il pas de Ben Arfa au moins un bon joueur de L1… On ne va pas cracher sur un timide rayon de soleil. »