Arsenal : Mesut Özil propose de payer le salaire de la mascotte du club pour ne pas voir disparaître Gunnersaurus

SOLIDARITE L’Allemand n’a pas supporté l’idée de voir la mascotte se faire licencier par Arsenal à cause de la crise économique liée au Covid-19

Aymeric Le Gall
— 
Gunnersaurus a été licenciée par les Gunners (sans rire).
Gunnersaurus a été licenciée par les Gunners (sans rire). — ADRIAN DENNIS / AFP

Mesut Özil n’a peut-être plus la patte aussi soyeuse que du temps de sa splendeur, mais niveau humour tout va bien. En pleine polémique sur le licenciement d’une cinquantaine de salariés du club d’Arsenal à cause de la pandémie de coronavirus, dont la mascotte du club Gunnersaurus, l’attaquant allemand (dont on avait presque oublié la présence dans le nord de Londres) a tweeté pour sauver le frangin de Denver, le dernier dinosaure.

« J’étais tellement triste que Jerry Quy, alias notre célèbre et fidèle mascotte Gunnersaurus et partie intégrante de notre club, soit licencié après vingt-sept ans. En tant que tel, je propose de rembourser Arsenal en versant le salaire complet de notre grand bonhomme vert tant que je serai un joueur d’Arsenal (…) comme ça Jerry va pouvoir continuer son boulot qu’il aime tant », a écrit l’attaquant disparu des radars depuis un bout de temps. Voilà de quoi regagner quelques points dans le cœur des fans d’Arsenal, qui n’avaient pas apprécié du tout de voir leur mascotte vieille de vingt-sept ans aller pointer au chômage.