Mercato OL : Fernando Marçal transféré à Wolverhampton, le premier départ acté d’une longue série à Lyon ?

FOOTBALL Parti pour 2 millions d’euros dimanche chez les Wolves, le défenseur brésilien devrait être suivi, au niveau des départs estivaux à Lyon, par Rafael (Basaksehir Istanbul), et probablement plusieurs autres joueurs

Jérémy Laugier
— 
Le plus souvent décevant ou blessé avec l'OL, Fernando Marçal a fini fort en étant un homme de base du 3-5-2 de Rudi Garcia au Final 8, comme ici en demie contre le Bayern Munich de Robert Lewandowski.
Le plus souvent décevant ou blessé avec l'OL, Fernando Marçal a fini fort en étant un homme de base du 3-5-2 de Rudi Garcia au Final 8, comme ici en demie contre le Bayern Munich de Robert Lewandowski. — Franck Fife/AP/SIPA
  • L’OL vient d’officialiser dimanche soir le départ de son défenseur brésilien Fernando Marçal vers Wolverhampton (Premier League), contre deux millions d’euros.
  • Ce transfert va être suivi dans les prochaines heures de celui de son compatriote Rafael, attendu au Basaksehir Istanbul.
  • Le mercato estival lyonnais, dans ce début de saison sans Coupe d'Europe, pourrait encore connaître de nombreux départs d’ici au 5 octobre.

Un tête contre tête avec Bruno Genesio, une main portée au visage d’un arbitre assistant, un high kick sur le Niçois Hicham Boudaoui et un but contre son camp d’anthologie au Parc des Princes. Les souvenirs les plus mémorables de Fernando Marçal durant ces trois saisons lyonnaises ne plaident guère en sa faveur. Très souvent blessé, le gaucher brésilien de 31 ans a disputé durant cette période 75 matchs toutes compétitions confondues, avec un exercice 2019-2020 marqué par… trois cartons rouges et deux buts contre son camp.

Redevenu titulaire après le confinement en tant que défenseur central dans le 3-5-2 de Rudi Garcia, il s’est suffisamment illustré en cinq matchs, notamment lors du beau parcours au Final 8 de Lisbonne, pour attirer les Wolves. En officialisant dimanche soir son départ vers le club anglais de Wolverhampton, pour un montant de deux millions d’euros, et ce à un an de la fin de son contrat, l’OL libère une place pour un joueur extracommunautaire dans son effectif.


Bertrand Traoré ouvert à un départ cet été

Au vu de l’apport de Bruno Guimaraes depuis son recrutement lors du mercato hivernal, ce paramètre pourrait permettre à Juninho de faire jouer à nouveau son réseau brésilien. Un autre de ses compatriotes, le latéral Rafael (30 ans), va lui aussi quitter l’OL dans les prochaines heures, pour s’engager au Basaksehir Istanbul, champion de Turquie la saison passée.

Après les départs actés ces derniers mois de Lucas Tousart (Hertha Berlin), Martin Terrier (Rennes), Amine Gouiri (Nice) et Omar Solet (RB Salzbourg), l’OL devrait poursuivre cette vague de départs pour une saison exceptionnellement sans Coupe d'Europe. Ces derniers jours, Jeff Reine-Adélaïde a clamé son envie d’un « autre projet », Bertrand Traoré a reconnu que son transfert n’était « pas à exclure », Jason Denayer serait convoité par Naples, et surtout le capitaine Memphis Depay est annoncé dans les médias avec insistance au Barça.

La porte ouverte également pour des leaders comme Depay et Aouar ?

A ce sujet, Rudi Garcia y est allé dimanche de son étonnante sortie dans Téléfoot : « Memphis, comme beaucoup de mes grands joueurs, s’il a l’occasion de jouer dans un club construit pour gagner la Ligue des champions, je l’amènerai avec ma voiture personnellement ».


A l’écouter, le club ne favorisera donc pas seulement le départ de joueurs de complément comme Marçal et Rafael, mais aussi celui de leaders (Memphis Depay, Houssem Aouar, Moussa Dembélé). Pour frissonner un peu dans le sens des arrivées, les supporters lyonnais devront prendre leur mal en patience.