OL : La jeune Australienne Ellie Carpenter va permettre à Lyon de « préparer le futur »

FOOTBALL FEMININ L’OL a indiqué avoir un trouvé un accord avec les Portland Thorns (Etats-Unis) pour recruter la défenseure internationale australienne de 20 ans

Jérémy Laugier

— 

Ellie Carpenter, ici lors d'une rencontre de la Coupe du monde 2019 en France entre l'Australie et l'Italie.
Ellie Carpenter, ici lors d'une rencontre de la Coupe du monde 2019 en France entre l'Australie et l'Italie. — Paul Currie/BPI/REX/SIPA

L’OL a beau surtout lorgner depuis mercredi sur ce « Final 8 » de Ligue des champions inédit, fixé par l’UEFA du 21 au 30 août à Bilbao et Saint-Sébastien, il n’en oublie pas son recrutement. Le club lyonnais a ainsi annoncé mercredi soir sa première recrue, l’Australienne Ellie Carpenter (20 ans). La défenseure des Portland Thorns (Etats-Unis), plus jeune joueuse de tous les temps à avoir disputé des Jeux olympiques (en 2016 à Rio) devra simplement passer sa visite médicale avant de signer son contrat.

« On est obligé de préparer le futur, annonce à son sujet l’entraîneur de l’OL Jean-Luc Vasseur. Ellie est une très jeune joueuse qui a beaucoup de potentiel. » Ce renfort, qui pourrait être suivi de la gardienne espagnole Lola Gallardo (Atlético de Madrid) et de la milieu islandaise Sara Bjork Gunnarsdottir (Wolfsburg), signifie-t-il le départ de la latérale anglaise Lucy Bronze, essentielle dans la quête des deux derniers sacres en Ligue des champions, et en fin de contrat le 30 juin ?

« Nous discutons avec Lucy. Elle réfléchit et ne s’interdit rien du tout. Si elle reste, on sera heureux aussi. Elle doit normalement revenir demain à l’entraînement », commente ce jeudi Jean-Luc Vasseur. Celui-ci reconnaît être « un peu dans le flou » dans cette période estivale post-Covid 19 qui pourrait aussi le voir perdre dans quelques semaines Sarah Bouhaddi et Dzsenifer Marozsan. Mais il aura également l’opportunité de remporter une première Ligue des champions dans une formule qu’il juge « exceptionnelle ».