Coronavirus : « Buuuuut du numéro 7, Florian… », malgré le huis clos, le speaker du RC Lens donne de la voix

FOOTBALL Le speaker du RCL a voulu rendre hommage aux supporteurs privés de match en raison du huis clos

A.L.G.
— 
Lens-Orléans s'est joué dans un stade Bollaert privé de ses fans.
Lens-Orléans s'est joué dans un stade Bollaert privé de ses fans. — FRANCK FIFE / AFP

Les fans de foot ont découvert lundi soir, à l’occasion du match de Ligue 2 entre Lens et Orléans, ce qui va désormais devenir la norme en France dans les prochaines semaines, à savoir le huis clos en raison de l’épidémie de coronavirus. Dans un stade Bollaert tristement vidé de ses supporteurs, le RCL s’est imposé dans la douleur grâce à un penalty transformé par Sotoca.


Un peu à la manière de Cristiano Ronaldo, qui feintait dimanche soir de taper les mains de supporteurs invisibles à son arrivée au stade avant le match de la Juve contre l’Inter, le speaker lensois a gardé ses bonnes habitudes en annonçant au micro le but lensois. « Buuuuuuuuut pour le Racing Club de Lens, par le numéro 7, Florian….», s’est ainsi, époumoné la voix du club, n’obtenant pour seule réponse que le silence (et quelques rires venus des bancs de touche).


Une manière originale de montrer au peuple Sang et Or qu’il est toujours présent dans leur tête malgré les mesures de huis clos.



Verra-t-on la même chose au Parc des Princes mercredi soir pour le 8e de finale retour de Ligue des champions du PSG face au Borussia Dortmund ? « But du numéro 9, El Matador Edinsoooooon…. » [silence]. Il va falloir s’y habituer.