FC Metz : « On est dans la course au maintien », assure l’entraîneur lorrain Vincent Hognon

FOOTBALL Grâce à ce succès (1-0), les Grenats respirent un peu mieux en bas de tableau

Thibaut Gagnepain

— 

L'entraîneur messin Vincent Hognon.
L'entraîneur messin Vincent Hognon. — POL EMILE / SIPA/SIPA

 

  • Le FC Metz a remporté 1-0 le derby du Grand Est- contre le RC Strasbourg samedi (1-0).
  • Ce n’était pas beau à voir mais les Grenats ont effectué une belle opération dans la course au maintien.
  • « Ce soir, je juge par rapport au résultat », a expliqué l’entraîneur mosellan Vincent Hognon. « Mais je ne suis pas fou sur le contenu… »

Au stade Saint-Symphorien,

Près de trois mois que ce n’était plus arrivé. Depuis le 19 octobre et la victoire face à Nantes (1-0), le FC Metz restait sur onze matchs sans victoire. Une interminable période de déceptions qui a donc pris fin samedi, face au RC Strasbourg.

Les Grenats n’ont pas brillé mais ils ont gagné. 1-0, sur leur seule véritable occasion de la partie : corner tiré par Traoré, tête de Maïga détournée par le gardien adverse et Boye qui vient pousser le ballon au fond. Le reste ? Rien, ou presque. Les Lorrains ont manqué d’idées et se sont même fait siffler par leur propre public à force d’attentisme.

« Je ne suis pas fou sur le contenu »

« Ce soir, je juge par rapport au résultat », a expliqué l’entraîneur mosellan Vincent Hognon, pas totalement dupe quand même. « Mais je ne suis pas fou sur le contenu […] Il faudra faire mieux dans le jeu mais si on arrive à reproduire la même efficacité, on va prendre des points. »

C’est surtout ce dont a besoin le FC Metz, pénible 17e de Ligue 1 à la trêve avec seulement trois victoires. La quatrième, couplée à la défaite d' Amiens dans le même temps, permet aux partenaires d’Habib Diallo de mieux respirer. Ils possèdent désormais trois unités d’avance sur les Picards, fictifs barragistes, et toujours sur Nîmes, qui a aussi réussi sa soirée de samedi (2-0 face à Reims).

« On est dans la course au maintien, on est bien dans notre championnat », a encore jugé Vincent Hognon, également satisfait d’avoir vu « une réaction » après la vilaine élimination en Coupe de France subie à Rouen (N2) le week-end précédent.

« Cette victoire est importante, on en avait besoin », conclut-il. Les fans messins aussi, de plus en plus exaspérés par ce qu’ils voient à tous les matchs.