PSG-ASSE : Après William Saliba, « le roc mature » de 19 ans Wesley Fofana a transfiguré la défense des Verts

FOOTBALL Le défenseur central, né à Marseille, illustre tout comme William Saliba la belle réussite du centre de formation de l'ASSE. Il aura fort à faire ce mercredi (21h05) face à l'armada offensive du PSG

Jérémy Laugier

— 

Wesley Fofana, ici face à La Gantoise en Ligue Europa le 28 novembre dernier.
Wesley Fofana, ici face à La Gantoise en Ligue Europa le 28 novembre dernier. — Laurent Cipriani/AP/SIPA
  • Moins d’un mois après avoir subi une lourde défaite (0-4) en Ligue 1, l’ASSE retrouve le PSG ce mercredi (21h05) pour un périlleux quart de finale de Coupe de la Ligue.
  • Claude Puel devrait une nouvelle fois aligner Wesley Fofana (19 ans), véritable révélation défensive des Verts cette saison.
  • 20 Minutes s’est penché sur les traces du natif de Marseille, notamment passé par le club d’Air Bel et jamais réellement courtisé par le centre de formation de l’OM.

Pour combien de temps encore le nom de Wesley Fofana renverra-t-il spontanément au centre de l'ASM Clermont Auvergne et du XV de France ? Apparu dans le groupe professionnel en fin de saison passée avec Jean-Louis Gasset, son homonyme footballeur est en effet la grande révélation stéphanoise depuis l’arrivée de Claude Puel. Titularisé à 12 reprises en trois mois, le joueur de 19 ans va défier ce mercredi (21h05) en quart de finale de Coupe de la Ligue l’armada parisienne, contre qui il avait souffert en Ligue 1 le 15 décembre (0-4).

Le reste du temps, Wesley Fofana s’est montré épatant de sérénité pour son arrivée dans le monde pro, tout comme son coéquipier à l’ASSE William Saliba (18 ans) la saison passée. A en croire Michel Cachia, qui l’a repéré dès 2007 à Marseille lors d’un match entre Repos Vitrolles et les Pennes-Mirabeau, son éclosion était prévisible.

« Une rage de vaincre infernale » dès le plus jeune âge

« Wesley était poussin mais il jouait comme un gamin de 13 ans, assure son entraîneur à Bassin Minier puis aux Pennes-Mirabeau (de 2008 à 2011). J’ai vite senti qu’il avait tout pour réussir. C’était une véritable éponge : n’importe quelle consigne tactique était aussitôt acquise avec lui. Sa maturité pour aborder un match et son analyse du jeu étaient vraiment étonnantes. » Celui qui s’estime également le découvreur de Samir Nasri une quinzaine d’années plus tôt retient par-dessus tout « la rage de vaincre infernale » de Wesley Fofana.

Elevé par sa grand-mère dans un quartier de Vitrolles, ce dernier a tapé dans l’œil d’Air Bel en 2011, un club marseillais référence au niveau de sa formation. David Diaz, son entraîneur en U13 à Air Bel, loue « un petit très réservé » et « un défenseur pur et dur aimant les duels », avec qui il a remporté le championnat départemental et la coupe de Provence en 2013.

Il était tellement impassable que je me permettais de le laisser seul en défense centrale. On lui disait d’y aller doucement car même s’il avait des jambes ''baguettes chinoises'', ça faisait des étincelles quand il taclait. Je me souviens aussi qu’après de gros tampons entre un attaquant adverse et lui, je suis parfois rentré sur la pelouse pour voir si ce n’était pas trop grave pour Wesley. Il était à chaque fois déjà debout avant que je n’arrive, c’était un roc ! Et puis il démontrait une intelligence de jeu comme très peu ont à cet âge-là. »

L’OM prévenu « à de très nombreuses reprises » du potentiel de Fofana

Tous ses anciens formateurs insistent sur cette « maturité » caractérisant celui qui a été ciblé dès 2012 par l’ASSE, « le premier club pro à se positionner clairement ». Et pas l’OM donc ? Ça fait un moment qu’Air Bel n’est pas emballé à l’idée d’envoyer ses meilleurs jeunes au centre d’entraînement Robert-Louis-Dreyfus. « Mais sur ce coup, ce n’est quand même pas faute d’avoir signalé à de très nombreuses reprises à des recruteurs de l’OM le potentiel de Wesley, assure David Diaz. Il n’y a que sur la fin qu’un éducateur du club s’est manifesté. »

L’ASSE avait déjà verrouillé le dossier en signant un accord de non-sollicitation (ANS) avec le défenseur central pour programmer une arrivée dans son centre de formation en 2015, à 14 ans, comme le prévoient les règlements de la LFP au sujet des clubs souhaitant recruter un joueur domicilié à plus de 100 km d’eux. Son ascension se déroule sans accroc sous le maillot vert : il a signé son premier contrat professionnel en mai 2018, avant d’être l’un des hommes clés dans la conquête de la Coupe Gambardella la saison passée puis de prolonger dans la foulée son bail jusqu’en 2022. Et enfin de devenir dans quelques mois un transfert majeur de l’histoire de l’ASSE ?

« J’aurais bien aimé qu’il y aille un peu plus fort sur Kylian Mbappé »

« En juin dernier, on ne pensait pas qu’il deviendrait un titulaire indiscutable en Ligue 1 avant même de fêter ses 19 ans, puis qu’il serait déjà question dans la presse d’un transfert record pour Saint-Etienne [au-delà des 30 millions d’euros de la vente de William Saliba à Arsenal en juillet 2019], confie Anthony Loupy, son coach en U15 à Air Bel. Mais même s’il est très ambitieux, je ne pense pas que toutes ces rumeurs le bousculent trop. » Pas grand monde ne bouscule d’ailleurs ce solide gaillard d’1,85 m, auteur de deux buts avec l’équipe première stéphanoise, dont le dernier dimanche en Coupe de France (0-3 à Bastia Borgo).

Dans le dur le mois dernier face à la vitesse de Kylian Mbappé, Wesley Fofana va vouloir prendre sa revanche ce mercredi.
Dans le dur le mois dernier face à la vitesse de Kylian Mbappé, Wesley Fofana va vouloir prendre sa revanche ce mercredi. - Laurent Cipriani/AP/SIPA

« Il a toujours eu un jeu de tête hors pair », indique Anthony Loupy, qui avait fait de lui son « capitaine et soldat ». Finalement, les formateurs marseillais ont-ils ne serait-ce qu’un bémol à émettre sur l’envol de leur ancien talent ? « J’aurais bien aimé qu’il y aille un peu plus fort sur Kylian Mbappé en décembre », sourit David Diaz. Une méthode pour piquer au vif Wesley Fofana, comme au bon vieux temps d’Air Bel, avant ce nouveau challenge XXL contre le PSG ?