Bordeaux-Nîmes : En quoi l’écrasante victoire des Girondins face aux Crocos est historique

FOOTBALL La victoire 6 à 0 rappelle les heures glorieuses des Marine et Blanc

Clément Carpentier

— 

Les Girondins d'Otavio regardent de nouveau vers le haut de la Ligue 1.
Les Girondins d'Otavio regardent de nouveau vers le haut de la Ligue 1. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Les Girondins n’avaient plus marqué six buts dans un même match depuis 12 ans.
  • Josh Maja est le premier joueur bordelais à inscrire un triplé depuis Cheick Diabaté, le 20 avril 2014.
  • Le club n’avait plus été sur le podium de la Ligue 1 à cette période de la saison depuis la saison 2009-2010.

Dans un froid de canard, il fallait bien ça. Une performance historique des Girondins de Bordeaux pour réchauffer les cœurs des 12.000 spectateurs du Matmut Atlantique, mardi soir. Des buts, du spectacle, des records… Il y a tout eu dans cette victoire bordelaise contre Nîmes (6-0) malgré un contexte extra-sportif de plus en plus compliqué ! Une prestation donc d’autant plus remarquable des joueurs de Paulo Sousa.

Au fur et à mesure des minutes, certains ont dû faire un bon dans le passé glorieux du club notamment l’époque Laurent Blanc. Cela fait en effet une éternité que les Marine et Blanc n’avait pas signé un tel match. Et les chiffres sont là pour le rappeler ce mercredi.

Six buts, 12 ans après !

« Depuis quand ? », cette question a commencé à faire son apparition en tribune de presse à la 76e minute de jeu et le but d’Otavio. Elle est même devenue virale lorsque le Brésilien a inscrit son deuxième but de la soirée à trois minutes de la fin de la rencontre : « Depuis quand les Girondins n’avaient pas marqué six buts dans un match même ? » Quelques recherches plus tard, verdict : 12 ans ! C’était un certain 17 février 2008 !

Ce jour-là les joueurs de Laurent Blanc avaient écrasé l’AS Monaco au stade Louis-II grâce à des doublés de Micoud et Cavenaghi, un but de Chamakh et une réalisation d’Obertan. Une victoire qui permettait à l’époque aux Girondins de revenir à un point du leader lyonnais et de se rapprocher un peu plus de son sixième titre de champion de France.

Une première pour effacer Diabaté

Là aussi, il a fallu se replonger dans les statistiques au fil des buts de Josh Maja. Pour la première fois de sa carrière, le jeune international nigérian a inscrit un triplé, un « hat-trick » même pour les spécialistes. Alors depuis quand un joueur des Girondins n’avait pas réalisé une telle performance ? Cinq ans.

Pauleta ? Cavenaghi ? Chamakh ? Non, c’était le géant Cheick Diabaté à l’occasion d’une victoire 5 à 1 contre Guingamp à Chaban-Delmas. Arrivé sur la pointe des pieds de Sunderland en janvier 2019, Josh Maja est en train de se faire un nom en Ligue 1. Cette saison, il en est à un but toutes les 84 minutes. Bon, on va attendre avant de savoir s’il est le buteur le plus efficace de l’histoire du club…

Le podium plus vu à cette époque de la saison depuis Blanc

C’est peut-être la nouvelle qui réjouit le plus les supporters bordelais après cette victoire. Bordeaux est provisoirement sur le podium de la Ligue 1 et ne devrait pas le quitter après les autres matchs de la 16e journée puisque pour ça, il faudrait que Montpellier gagne par cinq buts d’écart à Dijon et Nantes par dix buts d’écart à Paris. Il y a donc de très fortes chances pour que les Girondins abordent le choc contre l’OM (2e), dimanche (21h), dans la peau du troisième.

Si cela ne fait pas si longtemps que les Marine et Blanc ne se sont pas retrouvés sur le podium du championnat (septembre 2017 avant un déplacement à Paris), cela fait une éternité qu’ils n’ont pas été dans cette situation aussi loin dans la saison. A quelques matchs de la fin de la phase aller. La dernière fois, c’était avec Laurent Blanc lors de la saison 2009-2010 où les Bordelais caracolaient en tête de la Ligue 1 avant de s’écrouler.

Le meilleur classement des Girondins après 16 matchs depuis ? C’est une sixième place lors des saisons 2012-2013 et 2014-2015.