OM-OL : Pascal Garibian estime que « le penalty marseillais aurait dû être annulé »

FOOTBALL Morgan Sanson avait bien touché le ballon de la main, sur l’action menant au penalty et à l’ouverture du score marseillaise dimanche

J.Lau.

— 

Le penalty transofrmé par Dimitri Payet n'aurait pas dû être accordé par le VAR dimanche. Sylvain THOMAS
Le penalty transofrmé par Dimitri Payet n'aurait pas dû être accordé par le VAR dimanche. Sylvain THOMAS — AFP

La trêve internationale ne va peut-être pas prendre tout de suite le dessus sur les traditionnelles polémiques post-olympico. Deux jours après le succès (2-1) de l’OM contre son rival lyonnais, le directeur technique de l’arbitrage français Pascal Garibian est revenu sur le penalty ayant permis à Dimitri Payet d’ouvrir le score.

Sur un corner du milieu réunionnais, Thiago Mendes a enchaîné contrôle de la poitrine et main sanctionnable. Sauf que juste avant, Morgan Sanson avait lui aussi touché le ballon de la main dans un duel avec Youssouf Koné (à 48 secondes, sur la vidéo ci-dessous).

« Le ballon tombe sur la main de Sanson »

Et depuis le 1er juin, le texte de la loi 12 est formel : « Il y a faute si un joueur récupère la possession ou le contrôle du ballon après avoir touché le ballon du bras ou de la main, et qu’ensuite il marque un but ou crée une occasion de but ».

Anthony Gautier a désigné le point de penalty sur le coup. Mais après le visionnage de nombreux ralentis avec le VAR, la décision arbitrale aurait donc dû être rectifiée. « En toute transparence, le ballon tombe sur la main de Sanson, donc le penalty qui a suivi aurait dû être annulé », indique clairement à Europe 1 Pascal Garibian, au centre VAR de la LFP. Réaction de Jean-Michel Aulas dans 3,2,1...