OM-OL : Le bus lyonnais a été caillassé, comme le craignaient les policiers marseillais

FOOTBALL Le bus aux couleurs de l’OL a été pris pour cible à Marseille. Plusieurs vitres ont explosé. Les autorités avaient déconseillé aux Lyonnais d’opter pour leur bus « logoté »

J.S.-M.

— 

Le bus lyonnais a été caillassé avant l'olympico, le 10 novembre 2019.
Le bus lyonnais a été caillassé avant l'olympico, le 10 novembre 2019. — AFP

Une grosse frayeur pour Anthony Lopes. Une grosse colère pour Jean-Michel Aulas. Le patron de l’OL fulminait, ce dimanche soir, dans les couloirs du Vélodrome. « Nous sommes tombés dans un guet-apens. Si ça continue comme ça, nous ne jouerons pas », a lancé Aulas à quelques journalistes. Trois vitres du bus​ ont été cassées par des projectiles, avant OM-OL, match toujours bouillant à Marseille.

Les autorités avaient recommandé aux Lyonnais de prendre un bus banalisé

Les forces de l’ordre avaient annoncé que le bus de l’OL serait sans doute pris pour cible par des Marseillais. Les autorités avaient recommandé aux Lyonnais d’opter pour un bus de location, donc banalisé, plutôt que pour leur car habituel, aux couleurs de l’OL. « Quand on monte à Paris, on ne prend pas notre bus, rappelle une source olympienne. Les Lyonnais ont pris leurs responsabilités ! »

Plus tôt dans la soirée, environ 7.000 supporters ont défilé dans un bouillant cortège, entre les plages du Prado et le Vélodrome. De nombreux fumigènes, pétards et feux d’artifice ont été lancés, sans autres débordements, à cette heure en tout cas.