Ballon d'Or: Neymar et Modric absents de la liste, Van Dijk et Mbappé en outsiders

FOOTBALL Messi ou Messi cette année?

N.C. avec AFP

— 

Neymar lors de PSG-Angers le 5 octobre 2019.
Neymar lors de PSG-Angers le 5 octobre 2019. — Michel Euler/AP/SIPA

Est-ce que cela ravive le seum de l'année dernière ? On ne sait pas trop pourquoi, mais oui, un peu... Luka Modric, vainqueur du Ballon d'Or 2018 devant tous les Français champions du monde, ne figure même pas dans la liste des 30 nommés cette année. Le milieu de terrain du Real Madrid, complètement éteint ces derniers mois, ne défendra pas son trophée.

Morgan Rapinoe immense favorite chez les femmes

Autre grand absent de la liste des finalistes dévoilée lundi soir, Neymar. Le Brésilien figurait systématiquement dans le classement final du Ballon d'Or depuis 2011, alors qu'il jouait encore à Santos. Deux fois troisième (2015 et 2017), il paie ses longs mois sans jouer et la fin de parcours prématurée du PSG en Ligue des champions.

Ronaldo et Messi, eux, figurent bien évidemment parmi les 30 nommés. L'Argentin, notamment, peut nourrir de grands espoirs, lui qui a décroché en septembre le prix Fifa The Best. L'outsider numéro 1 cette saison se nomme Virgil Van Dijk, coiffé sur le poteau par Messi en septembre. L'exceptionnelle saison dernière de Liverpool doit beaucoup au défenseur néerlandais (victoire en Ligue des champions) et le début de saison des Reds n'a pas fait baisser sa cote. Kylian Mbappé ne gagnera très probablement pas, mais ses 39 buts de la saison dernière toutes compétitions confondues devraient lui valoir une belle place. En attendant mieux ces prochaines années...

Deux autres trophées seront attribués cette année dans le cadre du Ballon d'Or, avec le trophée Kopa (qui récompense le meilleur joueur de moins de 21 ans) et le trophée Yachine (pour les gardiens de but, une première). Matthijs de Ligt ou Joao Felix figurent parmi les principales têtes d'affiches du premier, tandis que Allison Becker et Marc-André Ter Stegen devraient se disputer le second. 

Cheza les femmes, l'Américaine Morgan Rapinoe, star du Mondial 2019 organisé en France et survolé par les USA, fait figure d'immense favorite pour le deuxième Ballon d'Or féminin de l'histoire. La joueuse de 34 ans, qui évolue à Seattle, a remporté le Soulier d'or pour avoir été la meilleure buteuse de la compétition, dont elle avait aussi été élue meilleure joueuse. On ne voit pas bien qui d'autre pourrait succéder à la Norvégienne Ada Hergerberg.