Réforme de la C1: L'UEFA repousse une réunion importante prévue le 11 septembre

FOOTBALL L'UEFA explique qu'elle veut prendre le temps d'analyser les contributions soumises par les opposants à la réforme

A.L.G. avec AFP

— 

Le boss de l'UEFA, Aleksander Ceferin.
Le boss de l'UEFA, Aleksander Ceferin. — FRANCK FIFE / AFP

L’UEFA a décidé jeudi de reporter à une date non définie une importante réunion prévue le 11 septembre avec les clubs et les ligues et consacrée à la réforme controversée de la Ligue des champions.

Cette réunion devait se tenir au siège de l’UEFA à Nyon avec la présence de l’association des Ligues (European Leagues) et de l’Association européenne des clubs (ECA), cette dernière portant un projet de réforme très critiqué.

L’UEFA évalue les contributions des « petits » clubs

« J’ai décidé de reporter la réunion du 11 septembre », a annoncé le président de l’UEFA, le Slovène Aleksander Ceferin, dans une lettre adressée à l’Italien Giovanni Agnelli, président de l’ECA et au Suédois Lars-Christer Olsson, qui préside les European Leagues.

« Début juin, j’avais appelé à une réunion fixée au 11 septembre, entre nos comités exécutifs respectifs afin de poursuivre les discussions sur l’avenir des compétitions européennes », a expliqué M. Ceferin dans ce courrier.

« Nous sommes en train de collecter les contributions de nos fédérations membres et j’estime qu’une nouvelle discussion en ce moment serait prématurée dans la mesure où nous analysons les propositions émanant des différentes parties », a-t-il ajouté.

Levée de boucliers contre la réforme

A la demande de l’instance européenne, les fédérations nationales avaient jusqu’au 15 juillet pour transmettre des propositions soumises ensuite à un groupe de travail de l’UEFA. Cette procédure fait suite aux nombreuses réactions de mécontentement face au projet de réforme de la C1 porté par l’ECA et vis-à-vis duquel l’UEFA a pris ses distances.

Selon le projet initial, qui conduirait selon certains à la création d’une ligue « fermée », 24 équipes sur 32 seraient en effet automatiquement reconduites d’une saison sur l’autre en C1. « Le projet de l’ECA était une base de discussions », avait indiqué en juin un porte-parole de l’UEFA. « Sur ce projet, nous avons toujours voulu avoir la consultation la plus large », avait-il ajouté.