Ligue 1: Le RC Strasbourg reprend le premier, en attendant des recrues

FOOTBALL Les Strasbourgeois ont eu les plus courtes vacances des joueurs de Ligue 1. Ils ont eu droit à leur premier entraînement dimanche, avec un effectif limité et sans recrue. Pour l'instant

Thibaut Gagnepain

— 

Dimitri Liénard a signé les premiers autographes de cette nouvelle saison.
Dimitri Liénard a signé les premiers autographes de cette nouvelle saison. — T. Gagnepain / 20 Minutes
  • Le RC Strasbourg a repris l’entraînement ce dimanche, après un mois de coupure. C’est le premier club de Ligue 1 à reprendre.
  • Il n’y avait que 18 joueurs présents, dont beaucoup d’absents notables.
  • Le meracto strasbourgeois est très calme. Mais il pourrait s’accélerer ces prochains jours. L’entraîneur alsacien, Thierry Laurey, a dit espérer cinq recrues.

La principale nouveauté de l’été au RC Strasbourg ? Le teint hâlé de Thierry Laurey. L’entraîneur, toujours adepte du bon mot, l’a avoué dimanche : « ça fait du bien de se retrouver au bord d’une plage à siroter un cocktail sans alcool ! » En ce jour de reprise de l’entraînement après un mois de coupure, le technicien a retrouvé un groupe qu’il connaît bien. Aucun visage n’était nouveau au sein des 18 joueurs présents pour le premier footing de cette nouvelle saison.

Pire, il en manquait même beaucoup de connus. Transféré dans la journée à Caen où il s’est engagé pour trois saisons, Anthony Gonçalves était logiquement absent. Tout comme les internationaux Sels, Mitrovic, Mothiba ou les espoirs Sissoko et Caci. Les deux premiers sont attendus début juillet. Pour les autres, il faudra attendre l’élimination de leurs équipes respectives : l’Afrique du Sud à la Coupe d'Afrique des Nations, les Bleuets au championnat d’Europe.

Environ 150 fans du RC Strasbourg étaient présents pour la reprise.
Environ 150 fans du RC Strasbourg étaient présents pour la reprise. - T. Gagnepain / 20 Minutes

 

Mercato très calme

Quid de Pablo Martinez ? Le défenseur central, en fin de contrat dans une semaine, n’était pas là non plus ce dimanche. Interrogé à ce sujet, son entraîneur a semblé gêné. « Je ne me suis jamais occupé des contrats, je laisse ça à mon président et mon recruteur », a éludé Thierry Laurey, tout juste après avoir avoué sa passion pour le… recrutement : « Oui, c’est quelque chose qui me plaît. J’adore regarder des matchs pour trouver de potentiels nouveaux joueurs. »

Jusqu’ici, le mercato strasbourgeois a été très calme. Tout juste le Racing a-t-il obtenu le transfert définitif du défenseur Lamine Koné, prêté l’an dernier par Sunderland. Et sinon ? Rien. « Ça ne bouge pas trop en ce moment et ce n’est pas forcément de notre fait. Les grands clubs ne se sont pas encore servis et il n’y a donc pas eu d’effet domino », s’est défendu le coach bas-rhinois, sans montrer d’impatience.

Cinq recrues attendues

Sauf que le premier match officiel de son équipe est programmé dès le 25 juillet. Pour le grand retour de l’équipe alsacienne en Coupe d'Europe treize ans après sa dernière participation. Des recrues seront-elles disponibles face aux Israéliens du  Maccabi Haïfa ou aux Slovènes du NS Mura, au deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa ? Il faut croire que oui.

Thierry Laurey a fait comprendre dimanche que les mouvements allaient bientôt s’accélérer. L’entraîneur a dit attendre « cinq joueurs ». « Il nous faut un effectif important mais on ne va pas empiler non plus, a-t-il vite nuancé. Car si tu te fais éliminer au 3e tour de la Coupe d'Europe, tu as une gestion compliquée derrière. Le nombre d’arrivées fluctuera aussi selon le nombre de départs. » Saadi ou Corgnet, deux gros salaires au faible de temps de jeu la saison dernière, semblent concernés.

Jonas Martin, un des 18 joueurs présents à la reprise de l'entraînement du RC Strasbourg.
Jonas Martin, un des 18 joueurs présents à la reprise de l'entraînement du RC Strasbourg. - T. Gagnepain / 20 Minutes