Journal des Bleues: Entraînement sous un temps breton... On ne pense pas (encore) aux Etats-Unis

FOOTBALL Tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité de l’équipe de France féminine, avec un café et un croissant

Aymeric Le Gall

— 

Les Bleues à Clairefontaine, le 29 mai.
Les Bleues à Clairefontaine, le 29 mai. — Francois Mori/AP/SIPA

La pédale douce du jour : Elise Bussaglia calme tout le monde au sujet des USA

Depuis leur deuxième victoire dans ce Mondial, contre la Norvège, mercredi à Nice, et encore plus depuis qu’on est certains que les Bleues  vont poursuivre l’aventure en 8es de finale, les médias n’ont qu’un mot à la bouche. Ou plutôt deux : Etats-Unis. Adversaire potentiel des Bleues en cas de qualif' pour les quarts de finale, les Américaines font peur. Enfin, seulement à nous, si l’on en croit Elise Bussaglia, présente samedi en conférence de presse à Cesson-Sévigné, près de Rennes.

Vous (la presse), vous le voyez venir (ce choc). Moi, je ne le vois pas encore venir, je suis concentrée sur le match contre le Nigeria, ensuite viendra le 8e de finale et après on pourra voir. Pour l’instant, je ne suis pas du tout là-dessus. Après, si vous avez peur, essayez de vous détendre parce que moi ça va très bien ! », a rigolé la milieu de terrain tricolore. Promis, on va essayer de se calmer.

La météo du jour : un temps breton, what else ?

Ah qu’on était bien dans le Sud… Pour leur second entraînement depuis leur arrivée en Bretagne, les joueuses de l’équipe ont eu le droit de se familiariser avec le temps pas toujours très sympa de la région rennaise. Des gros nuages gris, un peu de pluie, on en finirait presque par être d’accord avec Amel Majri, qui regrettait d’avoir quitté Nice et le soleil de la Côte d’Azur.

Les confidences du jour

Puisqu’on n’a pas de Kimpembe au féminin pour nous faire vivre le quotidien des Bleues à travers des vidéos marrantes, on s’en remet à cette petite pastille de la fédération française pour en savoir plus sur les coulisses du Mondial de l’équipe de France. On apprend notamment que ça mate beaucoup de séries et de films pour occuper les temps libres. Comme nous, quoi.

Le point sur l’entraînement du jour

Après la conférence de presse, les Bleues étaient au complet à l’entraînement durant le premier quart d’heure ouvert aux médias, alors que l’attaquante Valérie Gauvin et la défenseure Julie Debever avaient manqué la séance la veille. Tout roule pour nos Bleues, donc, alors que le dernier match contre le Nigeria lundi soir approche à grands pas.

Le programme du jour

Veille de match oblige, la sélectionneuse Corinne Diacre sera présente en conférence de presse au Roazhon Park de Rennes. Après son one women show lors du précédent exercice du côté de Nice (dont on vous parlera lundi dans un portrait de l’ex-coach de Clermont), on ne sait pas encore à quelle sauce on va être mangés, mais une chose est sûre, on a hâte d’y être. Les joueuses s’entraîneront de nouveau du côté de Cesson-Sévigné, dans la banlieue rennaise, à 16h30. Le premier quart d’heure sera ouvert aux médias.